Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Un Sénonais invente un sac à dos... qui ne fait pas mal au dos

mardi 26 juin 2018 à 20:46 Par Renaud Candelier, France Bleu Auxerre et France Bleu

L'invention a été primée au concours Lépine 2018 par une médaille d'argent et par le prix du ministère de la défense. Le sac à dos est testé depuis sept mois par l'armée de terre. Désormais, son créateur basé à Sens (Yonne), Mohammed Errafi, veut commercialiser sa création, le "Gravipack".

Mohammed Errafi doublement primé au concours Lépine 2018 pour son Gravipack
Mohammed Errafi doublement primé au concours Lépine 2018 pour son Gravipack © Radio France - Renaud Candelier

Comme beaucoup d'inventions, c'est le vécu qui a donné l'idée explique Mohammed Errafi, résident à Sens (Yonne) : "j'étais commerçant, j'allais à Paris acheter des vêtements pour les revendre dans ma boutique. Et je portais des sacs qui faisaient 60 à 70 kilos. J'avais toujours l'épaule qui me faisait mal."

"Le sac permet de soulager les épaules, les trapèzes et les ligaments" - Mohammed Errafi, inventeur du Gravipack

Mohammed Errafi décide de renforcer ses bretelles avec des tiges en métal ce qui a donné naissance au "Gravipack" : "c'est un sac à dos comme tous les autres, il a la même ossature par contre les bretelles permettent de soulager les épaules, les muscles des trapèzes et les ligaments qui soutiennent l'architecture corporelle. Par exemple pour un écolier qui a porte sept kilos, il aura 90% de charge diminuée."

Trois brevets déposés

L'innovation du Gravipack réside dans les bretelles, conçues pour soulager les épaules - Radio France
L'innovation du Gravipack réside dans les bretelles, conçues pour soulager les épaules © Radio France - Renaud Candelier

Son invention est le résultat de quatre ans de travail à mi-temps, alors il a fallu la protéger en dépensant près de 100.000 euros : "il y a trois brevets dessus. Aujourd'hui tout est déposé. Pendant quatre ans, il est resté confidentiel. Il n'y a que l'avocat en propriété intellectuelle, les médecins qui ont fait l'étude médicale et moi qui le savions." 

Un sac à dos testé par l'armée de terre

Pour trouver des débouchés, Mohammed Errafi s'est tourné vers l'armée française : "le sac est testé par l'armée en conditions réelles. Dans l'armée de terre, ils ont trente, quarante kilos sur les épaules. Aujourd'hui, ils peuvent parcourir une plus longue distance avec moins de fatigue."

L'invention est en phase de commercialisation

Reste maintenant à produire des modèles en série. Des négociations seraient en cours avec plusieurs entreprises. Mohammed Errafi aimerait qu'une partie de la production soit réalisée dans l'Yonne.