Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Un sous-traitant italien de PSA s'installe sur l'ancien site d'Alstom à Cravanche

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

120 emplois vont être créés sur le site industriel des Ailettes à Cravanche près de Belfort, anciennement Alstom. Les collectivités locales viennent de signer avec Magnetto Automotive, une des filliales du constructeur de pièces automobiles italien CNL qui sous-traite pour PSA.

Montage de carrosserie chez PSA.
Montage de carrosserie chez PSA. © Maxppp - Lionel Vadam

Cravanche, France

Magnetto Automotive, filliale du constructeur automobile italien CNL, qui sous-traite pour Peugeot à Sochaux va s'installer à Cravanche sur l'ancien site Alstom des Ailettes. L'entreprise vient de signer un bail pour un bâtiment de 10 000 mètres carrés appartenant à la société mixte Tandem qui gère le parc locatif des collectivités locales. 120 emplois vont être créés à l'horizon 2022. 

2,5 millions d'euros de travaux pour les collectivités

L'installation pourrait être effective dès l'été 2020, le temps pour Tandem de réaliser 2 millions et demi de travaux de rénovation des 10 000 mètres carrés des bâtiments. 80 emplois vont être créés dès l'an prochain, l'objectif étant d'atteindre les 120 en 2022. 

Les salariés de GE n'auront qu'à traverser la rue pour trouver du travail

"Certains des salariés concernés par le plan social de General Electric pourront y retrouver une reconversion, se félicite le maire de Belfort Damien Meslot, il n'auront qu'à traverser la rue si je puis dire". Damien Meslot qui espère que cette preuve du dynamisme économique belfortain pèse dans les négociations actuelles avec General Electric.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu