Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Un sursis de 6 mois pour les salariés de Steva à Bessines sur Gartempe

jeudi 4 octobre 2018 à 12:44 Par Jérôme Edant, France Bleu Limousin

C'est un immense soulagement pour les salariés de Steva à Bessines sur Gartempe. Le tribunal de commerce de Lyon a accordé, ce jeudi, une prolongation d'activité de 6 mois dans le cadre du redressement judiciaire de l'entreprise. Ce nouveau délai laisse le temps de trouver une solution de reprise.

L'usine Steva de Bessines sur Gartempe bénéficie d'un nouveau sursis de 6 mois
L'usine Steva de Bessines sur Gartempe bénéficie d'un nouveau sursis de 6 mois © Radio France - Jérôme Edant

Bessines-sur-Gartempe, France

Le tribunal de commerce de Lyon a accordé, ce jeudi matin, une prolongation d'activité de 6 mois pour l'usine Steva de Bessines sur Gartempe. Cette décision est une bouffée d'oxygène pour les 114 salariés de l'entreprise, qui n'a reçu aucune offre ferme de reprise à l'issue du premier délai fixé par le tribunal.

Plusieurs pistes pour assurer un avenir à Steva

Pas d'offre ferme et définitive, mais plusieurs pistes existent pour offrir un avenir à l'entreprise puisque 3 groupes industriels se sont montrés intéressés. La justice veut donc laisser le temps de trouver une solution pérenne pour sauver Steva et le maximum d'emplois. D'autant plus que le carnet de commande du site est bien rempli en ce moment.

Par ailleurs, une délégation des salariés de Steva a rendez-vous au ministère du travail le 11 octobre prochain, en présence de la députée Marie-Ange Magne qui a arrangé ce rendez-vous.