Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Tarifs bancaires : un tiers des banques sont plus chères en 2020 selon le comparateur de la CLCV

-
Par , France Bleu

Les clients des banques ont plus que jamais intérêt à faire jouer la concurrence : dans son comparateur 2020, publié lundi, l'association de consommateur CLCV note d''importants écarts de prix. Cependant elle se félicite que l'engagement du plafonnement des frais d'incident ait été respecté.

Banque : face aux grands écarts tarifaires, la CLCV vous conseille de faire jouer la concurrence.
Banque : face aux grands écarts tarifaires, la CLCV vous conseille de faire jouer la concurrence. © Maxppp - SYLVIE CAMBON

L'association de consommateur CLCV publie ce lundi 20 janvier son comparateur des tarifs bancaires 2020. Les tarifs en vigueur au 1er février de 127 banques en métropole et en outremer sont passés au crible en les appliquant à trois types de profils de consommateurs. 32 à 44% des banques ont augmenté leur panier de services.

Les banques les moins chères région par région

Au palmarès des banques de réseaux traditionnels les moins chères, la CLCV place en tête LCL et le Crédit Coopératif pour un consommateur utilisant peu de services bancaires. Pour un client bancaire "moyen" BNP Paribas est la meilleure du marché et le Crédit Coopératif est à privilégier pour le "gros consommateur" bancaire.  

Face à elles, les banques en ligne Boursorama, Fortuneo, Hello Bank, ING Direct, Monabanq alignent des coûts moyens stables, et largement inférieurs, depuis 2018. 

Vous retrouvez sur le site de la CLCV le détail de l'étude dans chaque département.  

Les packages ne sont pas forcement plus avantageux

Souscrire à un "package" de services bancaires n'est pas toujours une bonne affaire. Un "panier identique d'opérations peut être facturé jusqu'à 2,6 fois plus cher" entre une formule à la carte et une offre groupée. 

Les petits utilisateurs de services bancaires sont souvent perdants, alors qu'un utilisateur moyen sera gagnant dans 51,5% des établissements et dans 55,4% pour le gros consommateur. Les clients de la Banque Postale et la Société Générale subissent une augmentation sur plusieurs des profils.

Carte, frais de tenue de compte, opposition... en augmentation

La CLCV constate également une hausse de certains services, comme la carte à débit immédiat, les frais de tenue de compte ou des opérations occasionnelles comme le virement en agence, les chèques de banque, ou les frais pour faire opposition. 

Après une année de gel tarifaire, demandée par la présidence de la République en raison du conflit des gilets jaunes, certains tarifs, notamment le prix des cartes bancaires, augmentent plus fortement en 2020 que ce qui était prévu en 2019. De grands écarts tarifaires existent dans les réseaux bancaires mutualistes, en particulier au Crédit Agricole, dont certaines caisses régionales figurent pourtant parmi les établissements aux tarifs les plus avantageux, constate CLCV.   

Pour les plus fragiles les banques font mieux qu'attendu

Quant aux frais pour incidents (dépassement de découvert autorisé, rejet de chèque...) ils sont plafonnés pour la clientèle fragile. Un acquis post-mouvement des Gilets-Jaunes. Certaines banques sont même allées au-delà des engagements pris. Huit caisses du Crédit Agricole, celles de Crédit Mutuel Bretagne et Sud-Ouest et Fortuneo ont même opté pour la gratuité de neuf types de frais d'incidents bancaires, souligne l'association.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu