Économie – Social

Un Toulousain ouvre sa boulangerie à 19 ans à Blagnac

Par Magalie Lacombe, France Bleu Toulouse mardi 6 septembre 2016 à 17:05

Julien Fereyrol, le plus jeune patron boulanger de Haute-Garonne, vient d'ouvrir son commerce à Blagnac.
Julien Fereyrol, le plus jeune patron boulanger de Haute-Garonne, vient d'ouvrir son commerce à Blagnac. © Radio France - Magalie Lacombe

La boulangerie attire encore des jeunes et créé même encore des vocations. Julien Fereyrol, jeune Toulousain de 19 ans, vient d'ouvrir son propre commerce "Ô pain et délices" à Blagnac. Il est le plus jeune patron de Haute-Garonne.

Il fait son âge, Julien Fereyrol, le tout jeune patron de "Ô pain et délices" à Blagnac, qui vient de rouvrir : visage juvénile, tee-shirt et tablier de boulanger. A 19 ans, c'est le discours du plus jeune patron boulanger du département qui tranche.

"Si les gens m'ont suivi, c'est qu'ils croyaient en moi. Comme je crois en moi et eux croient en moi, ça ne peut que marcher !"

"C'est comme si j'étais chez un patron, sauf que c'est moi le patron."

La boulangerie Ô pain et délices vient de rouvrir, tenue par le plus jeune patron du département, à Blagnac. - Radio France
La boulangerie Ô pain et délices vient de rouvrir, tenue par le plus jeune patron du département, à Blagnac. © Radio France - Magalie Lacombe

Le jeune boulanger toulousain fait la fierté de son oncle lui aussi boulanger qui lui a transmis sa vocation, de sa mère cuisinière,  vendeuse chez lui le week-end et de sa grand-mère Suzanne, 72 ans, qui va devenir une de ses clientes fidèles.

Et la Haute-Garonne a d'autres jeunes boulangers et boulangères motivés par la création d'entreprise. Anaïs a 21 ans et elle vient de se lancer à Muret, où se trouve justement l'école supérieure des métiers qui est un "moteur pour former de l'excellence" selon Emilie Pairault, la présidente de l'Union départementale des boulangers pâtissiers en Haute-Garonne, elle-même âgée de 30 ans.

Emilie Pairault "C'est pas un métier à papa la boulangerie"