Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La Région PACA propose une aide financière de 250 euros pour convertir sa voiture au bioéthanol

-
Par , France Bleu Provence

Depuis le mois de décembre, une aide financière est mise en place par la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur pour permettre aux habitants de convertir leur voiture au bioéthanol. Un biocarburant beaucoup moins polluant, mais surtout bien moins cher que le diesel ou l'essence.

Chaque jour en France, deux stations service ouvrent une pompe de bioéthanol en France.
Chaque jour en France, deux stations service ouvrent une pompe de bioéthanol en France. © Radio France - Bastien Munch

Quand Charlotte fixe le compteur de la pompe après avoir fait le plein, elle affiche un grand sourire : "Je n'ai payé que 40 euros, alors que d'habitude ça pouvait monter à 80 euros." Ce changement radical, elle le doit au bioéthanol, qu'elle utilise pour sa voiture depuis quelques mois. "Grâce à cette transition, ma facture d'essence a été divisée de moitié ! La pose du boîtier de conversion a tout de même coûté 800 euros, mais on a calculé qu'on aura rentabilisé le tout en dix mois", explique-t-elle.

Car pour rouler au bioéthanol, il faut passer par plusieurs étapes. Seuls les véhicules à essence sont compatibles. Ce n'est qu'après une première visite que le boîtier de transition est installé sous le capot. Un boîtier qui permet d'injecter davantage de carburant dans le moteur, pour éviter qu'il n'aspire de l'air. Prix de l'opération : de 800 à 1.000 euros. 

Depuis le mois de décembre, la Région PACA a mis en place une aide financière de 250 euros maximum pour aider les automobilistes à se convertir au bioéthanol.

"Avec une voiture lambda, on peut gagner jusqu'à 50 euros sur un plein d'essence."

Selon Hugo Canavese, gérant d'un garage à Marseille, l'investissement en vaut la chandelle : "Avec une voiture lambda, on peut gagner jusqu'à 50 euros sur un plein d'essence, explique-t-il. Je dois souvent rassurer les gens sur le lourd investissement que cela demande. Ils comprennent que sur le long terme, ils sont gagnants."

La voiture devient écolo

Outre ces avantages économiques, le point fort du bioéthanol est qu'il est très peu polluant : il baisse de moitié les émissions de CO2 des véhicules à essence. C'est pour cette raison qu'Ophélie a décidé de passer le pas. Cette Marseillaise vient tout juste de finir sa pré-visite dans un garage, avant la pose du boîtier. "Bien sûr que je le fais pour des raisons économiques mais j'avais aussi envie de polluer moins en me déplaçant, indique-t-elle. J'ai longtemps hésité entre le vélo électrique et le bioéthanol. Mais quand il pleut, quand on est avec les enfants, on préfère être couverts, donc on sera des écolos à l'abri !"

C'est bien l'objectif recherché par la Région PACA, qui propose ce chèque de transition : encourager les gestes écologiques, même au volant d'une voiture. "C'est une mesure incitative, pas une écologie punitive", explique Philippe Tabarot, vice-président du Conseil régional en charge des transports. "Le plus important, c'est que les collectivités puissent développer les transports en commun partout. Mais dans certains territoires où c'est plus compliqué, la conversion au bioéthanol permet de prendre sa voiture sans trop alourdir son empreinte carbone."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu