Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Une cagnotte pour les obsèques des deux enfants retrouvés morts à Landerneau

-
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu

Le 4 décembre 2019, trois corps, dont ceux de deux enfants, avaient été retrouvés au siège de l'association Don Bosco à Landerneau. Le père a tué ses deux enfants, des faux jumeaux âgés de 11 ans, avant de se suicider. Une cagnotte en ligne a été créée pour les obsèques de Mathilde et Clément.

Les corps des enfants ont été découverts emmitouflés dans des couvertures.
Les corps des enfants ont été découverts emmitouflés dans des couvertures. © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait

Landerneau, France

Après la tragédie, des proches de la famille ont créé une cagnotte en ligne pour finances les obsèques des deux enfants. Le 4 décembre 2019, trois corps ont été découverts au siège de l'association Don Bosco, à Landerneau (Finistère). Le corps du père a été retrouvé par deux salariés, et les pompiers ont ensuite retrouvé les corps des deux enfants près du second bâtiment. Ces deux faux jumeaux de 11 ans, un garçon et une fille, étaient emmitouflés dans des couvertures quand leurs corps ont été retrouvés. 

La petite fille, handicapée, était suivie à l’Institut médico-éducatif de Landerneau. Dès 2017, la mère avait porté plainte contre le père pour des appels malveillants. En juin dernier, une deuxième plainte avait été déposée pour des menaces de mort sur les enfants. Les deux plaintes avaient été classées sans suite faute d'éléments suffisants.

Comme elle n'a pas beaucoup de revenus, on a voulu faire ça pour elle

Une cagnotte a donc été créée sur la plateforme Leetchi, pour contribuer financièrement aux obsèques des deux enfants. C'est la voisine de la mère des enfants qui l'a créée. "On a voulu faire ça pour elle", explique la jeune femme. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu