Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une centaine d'agents des finances publiques relocalisés à Valence et Tournon-sur-Rhône

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Le ministre de l'économie Bruno Le Maire et le ministre des comptes publics Olivier Dussopt ont confirmé ce mercredi la relocalisation de services de la direction générale des finances publiques dans 50 villes moyennes dont Valence pour la Drôme et Tournon-sur-Rhône en Ardèche.

Les agents du service décentralisé arriveront à Valence en 2022
Les agents du service décentralisé arriveront à Valence en 2022 © Radio France - Nathalie Rodrigues

La mesure avait été annoncée en janvier dernier : la Direction générale des Finances publiques allait opérer un rééquilibrage territorial en relocalisant des services installés dans des grandes métropoles dans des villes plus petites. Dans les cinquante premières villes retenues en France, figuraient Valence et Tournon-sur-Rhône. 

Ce mercredi, les deux ministres ont été plus précis. A Tournon-sur-Rhône, ce sont 45 à 50 agents qui viendront s'installer dès 2021. Il s'agira d'un service de publicité foncière, c'est-à-dire toutes les opérations de publication de transactions immobilières. A Valence, 45 à 50 agents arriveront l'année suivante, en 2022. Là, il s'agit d'un service aux entreprises pour les accompagner dans le traitement de leur fiscalité. On ne sait pas encore d'où arriveront ces agents. Le ministère de l'économie précise que ces transferts se feront sur la base du volontariat. 

Les syndicats sévères vis-à-vis de ces relocalisations

Dans un communiqué, l'intersyndicale des Finances publiques estiment que "la modestie des effectifs relocalisés par redéploiement sur fond de poursuite des suppressions d'emplois interdit de considérer cette réforme comme une solution satisfaisante à des décennies de déménagement du territoire". Les syndicats soulignent également que ces services relocalisés "ont en commun de n'être que des structures d'appui, non accessibles au public et de ne délivrer aucun service à la population dans les territoires d'implantation".

La carte des relocalisations présentée par Bercy

La carte des relocalisations présentée ce mercredi par Bercy
La carte des relocalisations présentée ce mercredi par Bercy - Ministère de l'économie
Choix de la station

À venir dansDanssecondess