Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Une centaine de de pompiers isérois vont manifester ce mardi à Paris

-
Par , France Bleu Isère

Une centaine de pompiers du département de l'Isère vont à Paris ce mardi 15 octobre. Ils répondent à l'appel d'une intersyndicale pour protester contre le manque de moyen et d'effectif dans la profession.

Depuis plusieurs semaines, les pompiers de toute la France sont en grève, comme ici à Bayonne
Depuis plusieurs semaines, les pompiers de toute la France sont en grève, comme ici à Bayonne © Radio France - Nina Valette

Isère, France

Après la mobilisation des forces de police en début de mois, c'est au tour des sapeurs-pompiers français de rejoindre la capitale pour une manifestation nationale. En Isère, une centaine d'entre eux vont prendre le train au petit matin jusqu'à Paris. Une mobilisation pour faire réagir le gouvernement après plusieurs mois de mobilisation

Christophe Castaner doit entendre et répondre a nos revendications" - Fabien Flayol pompier et secrétaire général CGT des sapeurs-pompiers de l'Isère 

Depuis le mois de juin, les camions de pompiers avec les inscriptions "en grève" gagnent de plus en plus de casernes. Une grève symbolique pour ne pas mettre en danger les citoyens : "C'est pour ça que personne ne nous écoute. Nos moyens d'action sont limités alors qu'il y a 92 départements où les pompiers sont en grève", regrette Fabien Flayol du centre de formation de la Côte Saint-André (Isère). 

Tous les centres de secours manquent de personnels d'après le représentant syndical. "Il n'y a pas d'argent pour renforcer les équipes. Sauf que pour nous sur le terrain, ça devient insupportable. Nous avons de plus en plus d'interventions depuis cinq ans", s’inquiète le pompier. Selon lui, dans le département il manque 85 pompiers professionnels supplémentaires. "Sauf que le Conseil Départemental de l'Isère nous rétorque qu'ils n'ont pas les moyens d'embaucher", raconte le représentants syndical. 

Ces pompiers ont besoin de renfort aussi parce qu'ils sont de plus en plus sollicités. "Quelques fois, nous devons juste accompagner un malade à l’hôpital. _C'est notre devoir d'aider les gens, ce n'est pas le problème_, mais il y a un manque cruel d’ambulances privées qui s'occupe de ce genre de service. Nous ressemblons à des taxis, les gens nous attendent avec leurs valises", insiste le pompier isérois. 

Des missions supplémentaires qui usent le moral des troupes. Ces conditions de travail remettent même en question la vocation de certains pompiers : "Nous avons de plus en plus de mal à trouver des pompiers volontaires. Quant aux pompiers professionnels, la vocation est en train de prendre du plomb dans l'aile", raconte le pompier isérois.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu