Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Une chocolaterie de Saint-Ouen-l'Aumône s'engage dans l'emploi de personnes handicapées

lundi 31 décembre 2018 à 14:00 Par Alice Kachaner, France Bleu Paris

A Saint-Ouen-l’Aumône, dans le Val d'Oise, une chocolaterie pas comme les autres vient d'ouvrir ses portes. Au Févier d'or, tout est fait à partir de produits bio et équitables, et sur la petite équipe de huit personnes, cinq salariés sont en situation de handicap.

Au Févier d'or, 80% des salariés sont en situation de handicap
Au Févier d'or, 80% des salariés sont en situation de handicap © Radio France - Alice Kachaner

Saint-Ouen-l'Aumône, France

Le sourire aux lèvres, Nadine Abondo, nous fait visiter sa chocolaterie, Le Févier d'Or.  La boutique-atelier a ouvert ses portes en décembre, il y a quelques jours à peine, dans la zone artisanale des Béthumes, à Saint-Ouen-l'Aumône, dans le Val d'Oise. 

Une chocolaterie équitable et solidaire

Une chocolaterie pas comme les autres, puisque ici tout est fait sur place, "de la fève à la tablette", précise Nadine Abondo, à partir de produits issus du commerce équitable, mais aussi parce que 80% des salariés qui y travaillent sont en situation de handicap. 

Derrière les longues baies vitrées, deux salariés emballent les chocolats. Pas toujours facile pour Elodie, qui est de petite taille d'attraper les objets situés en hauteur. La jeune femme souffre d'une maladie rare. "Ici, ce n'est pas un problème, on s'entraide, s'exclame la jeune femme en regardant son collègue Rudy, on forme un binôme!"

L'entreprise s'adapte aux handicaps

Dans le laboratoire, Etienne fabrique des tablettes de chocolat aux fruits exotiques. Ce jeune chef chocolatier de 28 ans a quitté sa Vendée natale pour rejoindre le projet.  Son assistante, Eva, est sourde et muette, il doit donc s'adapter, il a même appris quelques rudiments de la langue des signes. "Je parle lentement pour qu'Eva puisse lire sur mes lèvres, ou bien on communique en s'écrivant sur un carnet", explique le chocolatier.

Concilier solidarité et économie

Avec Le Févier d'or, Nadine Abondo, à la tête de l'entreprise veut montrer qu'on peut allier solidarité et économie. 

D'ici quelques semaines, des ateliers pour adultes et enfants seront organisés. Une façon encore de casser les préjugés.

Elodie emballe les chocolats au Févier d'or - Radio France
Elodie emballe les chocolats au Févier d'or © Radio France - Alice Kachaner