Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une cinquantaine d'habitants rassemblés pour dire non aux antennes 4G et 5G au sud de la Haute-Garonne

-
Par , France Bleu Occitanie

Une cinquantaine d'habitants se sont rassemblés ce dimanche matin à Ardiège pour s'opposer à l'implantation d'une antenne-relais 5G sur la commune, un combat qui est aussi mené dans d'autres communes du Comminges. Les habitants déplorent l'absence de dialogue avec les opérateurs.

Une cinquantaine de personnes se sont rassemblées à Ardiège pour dire non au futur projet d'antenne-relais 5G.
Une cinquantaine de personnes se sont rassemblées à Ardiège pour dire non au futur projet d'antenne-relais 5G. - JB Model

Une cinquantaine d'habitants d'Ardiège, mais aussi des communes voisines se sont rassemblés ce matin pour s'opposer à l'implantation d'une antenne-relais de 39 mètres de haut à l'entrée de la commune. Pour donner un ordre de comparaison, c'est presque autant que le clocher de la collégiale de Saint-Gaudens, la plus grande église de la ville. Elle culmine à 45 mètres de hauteur. 

Les manifestants ont fait grimper des ballons jusqu'à 40 mètres de hauteur, soit la hauteur de la future antenne-relais.
Les manifestants ont fait grimper des ballons jusqu'à 40 mètres de hauteur, soit la hauteur de la future antenne-relais. - JB Model

Voilà maintenant près de deux ans que bon nombre d'habitants d'Ardiège, petite commune du sud de la Haute-Garonne située près de Saint-Gaudens, mènent leur croisade contre Orange. L'opérateur mobile compte en effet installer une antenne-relais 4G ou 5G au lieu-dit le Maillo, en pleine vallée agricole et à l'entrée de la commune. 

Problème, des habitations sont installées à peine à une centaine de mètres du lieu d'implantation de l'antenne, comme celle d'Elie, qui habite ici depuis près de vingt ans. "Ça va complètement dénaturer le paysage" asure-t-il. "Finis les déjeuners sur la terrasse avec une vue sur une grosse antenne-relais". 

Elie comme son voisin Julien ont également peur que l'antenne-relais fasse baisser la valeur marchande de leur maison. Une crainte que partage le collectif monté dans la commune contre cette future antenne-relais, alors même qu'il en existe déjà une à quelques centaines de mètres sur une colline surplombant Ardiège. L'opérateur Free a décidé de s'y installer, et les locaux ne comprennent pas pourquoi Orange n'en ferait pas autant. 

"Il ne faut pas se leurrer, si aujourd'hui on ne bouge pas plus que cela, il y aura des antennes partout de manière anarchique. Et ce problème, on risque de le retrouver sur toutes les communes du Comminges" - Dominique Berre, le maire d'Ardiège. 

Plusieurs communes concernées

C'est aussi le même problème qui se pose dans d'autres communes du sud de la Haute-Garonne, comme à Sepx, Encausse-les-Thermes ou encore Juzet-de-Luchon. 

Manque de concertation, défiguration des paysages, implantation des antennes près des maisons... Les interrogations sont nombreuses pour les différents collectifs qui s'inquiètent et demandent des explications aux opérateurs. 

De son côté, Orange compte ouvrir ces nouvelles antennes pour améliorer sa couverture de réseau dans le Comminges et répondre à la demande. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess