Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une cinquième boulangerie Ange ouvrira fin mars sur l'agglomération mancelle

-
Par , France Bleu Maine

Implantée dans l'agglomération mancelle depuis 2016, la chaîne de boulangerie Ange ouvrira sa cinquième boutique le 31 mars à Coulaines. Un développement impressionnant qui n'empêche pas la boulangerie traditionnelle de continuer à exister estime le patron de la franchise locale, Philippe Lévêque.

La boulangerie Ange zone nord au Mans
La boulangerie Ange zone nord au Mans - Capture d'écran streetview

Quatre boutiques, 80 salariés dont 60 en CDI et un chiffre d'affaires annuel entre 6 et 7 millions d'euros. Depuis son arrivée en 2016 dans l'agglomération mancelle, la chaîne de "restauration boulangère" Ange connaît un développement important. Et ce n'est pas fini : le 31 mars, celui qui l'a implantée dans le secteur, Philippe Lévêque, ouvrira une cinquième boutique rue de Belle-Ile, à Coulaines.

"C'est une commune importante où nous n'étions pas, sans forcément avoir l'objectif de nous y implanter. C'est une opportunité d'avoir un emplacement idéal, sur un rond-point, avec de la visibilité, qui m'a décidé à me lancer", explique-t-il. Les travaux sont en cours dans les anciens locaux de Pizza Plazza, où la franchise ouvrira son plus grand point de vente en Sarthe : 456 mètres carrés, 80 places assises, plus 20 en extérieur et comme toujours des places de parking.

Axée plus que jamais sur la restauration, l'enseigne, qui se définit également comme un "café", va aujourd'hui bien au-delà de la simple boulangerie. Ce qui fait dire à son patron que les artisans boulangers n'ont rien à craindre d'Ange : "Cela a été prouvé autour de nos implantations, les boulangers ont toutes les possibilités d'avoir des offres différentes, complémentaires. Il y a de la place pour tout le monde. Et aujourd'hui, la restauration rapide et la grande distribution font tout autant de notre univers concurrentiel."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess