Économie – Social

Une commune de Vaucluse refuse le compteur Linky

Par Aurélie Lagain et Philippe Paupert, France Bleu Vaucluse lundi 28 novembre 2016 à 5:25

Le compteur Linky
Le compteur Linky © Radio France - France Bleu Picardie

Les élus de La Roque-sur-Pernes refusent par délibération le déploiement de Linky dans la commune. "C'est illégal", rétorque Enedis.

La commune de La Roque sur Pernes s'oppose à l'installation du compteur électrique Linky. Le conseil municipal a voté à l'unanimité une délibération pour refuser Linky sur la commune, notamment sur les bâtiments municipaux.

Le maire de La Roque Sur Pernes a expliqué à France Bleu Vaucluse qu'il ne souhaite faire aucune déclaration sur ce sujet.

Le compteur est jugé dangereux pour la santé, trop intrusif pour la vie privée, car il contrôle en direct la consommation par un courant porteur en ligne.

La Roque-sur-Pernes est la première commune à se positionner contre Linky. 13.000 de ces compteurs ont déjà été installés en Vaucluse, sans opposition jusqu'ici. D'ailleurs, refuser leur installation est illégal, rappelle Patrice Perrot, le directeur d'Enedis en Vaucluse.

"Si c'est exceptionnel en Vaucluse, il y a quelques délibérations contre le déploiement de Linky en France. 100 % de ces délibérations sont frappées, par les préfectures, d'illégalité." - Patrice Perrot, Enedis

Patrice Perrot, directeur d'Enedis en Vaucluse

Le préfet de Vaucluse doit se prononcer dans les semaines qui viennent.

Même un particulier ne peut pas s'y opposer car le compteur ne lui appartient pas.

"Le compteur que vous avez chez vous, qu'il soit Linky ou non, n'appartient pas au client. Le compteur appartient au concédant." - Patrice Perrot