Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Une conférence sociale se tiendra en Corse le 18 décembre à l'initiative de la Collectivité de Corse

jeudi 6 décembre 2018 à 18:18 Par Michèle Castellani et Marion Galland, France Bleu RCFM

En raison de la crise économique et sociale les présidents de l'Exécutif, de l'Assemblée de Corse et du Cesec ont décidé de la tenue de cette conférence.

Une conférence sociale annoncée pour le 18 décembre à Bastia
Une conférence sociale annoncée pour le 18 décembre à Bastia © Radio France - Marion Galland

Bastia, Corse, France

La situation sociale de la Corse préoccupe les présidents de la Collectivité de Corse. Le président de l'Exécutif Gilles Simeoni, le président de l'Assemblée de Corse Jean Guy Talamoni, et le président du Conseil économique, social et culturel de la Corse Paul Scaglia, ont annoncé ce jeudi qu'une conférence sociale sera organisée le 18 décembre prochain. Elle aura pour but d'évoquer les récentes mobilisations, le mouvement des gilets jaunes, dont les revendications d'origine concernent la cherté des carburants dans l'île. Mais plus généralement, cette "conférence sociale pour le respect des droits fondamentaux des citoyens de Corse dans le domaine économique et social" se penchera sur les causes et les conséquences de la précarité grandissante en Corse.

Une première en Corse

Pour la première réunion à Bastia, deux problèmes majeurs seront abordés: le prix des carburants et les prix des produits de consommation courante. Un délai de trois mois sera donné pour faire un diagnostic débouchant sur des mesures concrètes permettant de supprimer le différentiel de prix existant entre la Corse et le continent.  Selon les trois présidents, "la forme et l'esprit de cet appel constituent une première depuis 1982 et l'entrée en vigueur du statut particulier de la Corse". L'Etat est invité à participer à cette conférence sociale.