Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une coupe de cheveux gratuite pour les étudiants à l'AGORAé de Nancy

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

La fédération des associations générales étudiantes propose ce mercredi aux étudiants de venir se faire coiffer gratuitement. Tous les rendez-vous de la journée ont été bouclés.

Simon, étudiant en sixième année de médecine a sauté sur l'occasion
Simon, étudiant en sixième année de médecine a sauté sur l'occasion © Radio France - Léo Limon

Prendre soin de soi, même quand la précarité vous frappe de plein fouet. C'est l'objectif de ces coupes de cheveux offertes aux étudiants par la fédération des associations générales étudiantes (FAGE) et le Rotary club Majorelle de Nancy.

Solidarité et entraide

Une trentaine de rendez-vous ont été ouverts ce mercredi. Et ils ont été pris d'assaut ! C'est Prescilia Thierry du salon It's me de Lay-Saint-Christophe qui est à la baguette : "Je suis maman et je me dis que mes enfants auront peut-être aussi besoin d'aide plus tard. En période il faut qu'on se serre les coudes". La coiffeuse est d'ailleurs venue sur son jour de repos.

Pour des raisons pratiques, puisque les coupes ont lieu a l'AGORAé où il n'y a pas de points d'eau, ce sont seulement les hommes qui ont pu être coiffés. Mais la possibilité de coiffer aussi les femmes est à l'étude.

Un coût conséquent dans un budget étudiant

Les demandes sont effectivement nombreuses comme l'explique Léa Da Mota, vice présidente en charge de l'innovation sociale au sein de Fédélor : "C'est une demande des étudiants. C'est vrai que c'est un coût conséquent dans un budget étudiant. Je pense que l'action pourrait être reconduite peut-être une fois tous les deux mois".

Simon est étudiant en sixième année de médecine à Nancy. Pour lui, il est important de toujours prendre soin de soi : "Dans notre société l'apparence est importante. Avoir une bonne coupe de cheveux c'est important pour son estime de soi".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess