Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une dette de 483 millions d'euros à Nîmes Métropole selon son président Franck Proust

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Franck Proust était l'invité de 7h50 de France Bleu Gard Lozère lundi 28 septembre. Les finances de Nîmes Métropole sont "dans le rouge vif" souligne son président.

Franck Proust, Président de Nîmes Métropole
Franck Proust, Président de Nîmes Métropole © Radio France - Tony Selliez

Les finances de l'agglomération de Nîmes Métropole sont dans le rouge confirme lundi 28 septembre le président de l'agglomération Franck Proust, reçu par le préfet du Gard et les services de Bercy cet été. "Nous sommes dans un réseau d'alerte depuis deux ans et nous faisons partie des trois communes sur 360 dans ce département à être dans le rouge", voire dans le "rouge vif" explique Franck Proust, invité de 7h50 de France Bleu Gard Lozère. 

Si rien n'est fait, "nous allons passer de 11,7 à 16 années de remboursement" de cette dette de l'agglomération qui s'élève à 483 millions d'euros, prévient le nouveau président. "C'est hors-norme !" Pour redresser la barre, Franck Proust dit vouloir s'appuyer sur trois leviers : revoir les charges de fonctionnement, jouer sur des leviers fiscaux et réviser le Plan pluriannuel d'investissement de l'agglomération.

Le président de Nîmes Métropole précise que la masse salariale sera réduite, en premier lieu les contrats à durée déterminée. Le préfet et le directeur départemental de la DGFIP sont attendus mercredi 30 devant les élus de la métropole. 

Franck Proust, invité de 7h50 de France Bleu Gard Lozère.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess