Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Stellantis ex-PSA à Sochaux

Une deuxième journée d'arrêt total à l'usine Stellantis de Sochaux

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Le berceau de la marque au Lion s'enfonce dans la crise des puces électroniques. Après un mardi chômé pour les quatre équipes de production, même programme ce mercredi à l'usine Stellantis de Sochaux. Et ce n'est peut-être pas fini. La direction avance au jour le jour. Les syndicats s'inquiètent.

La portière principale de l'usine Stellantis, coté Montbéliard
La portière principale de l'usine Stellantis, coté Montbéliard © Radio France - Christophe Beck

L'horizon s'assombrit encore pour l'usine Stellantis de Sochaux, frappée toujours plus durement par la crise des semi-conducteurs. Après une journée de mardi à l'arrêt total pour les 3500 salariés de production, le programme se répète ce mercredi. 

Les deux systèmes de production sont impactés, avec quatre équipes à l'arrêt ainsi que les salariés de la DEUR (liés à la production) qui seront en activité partielle. Et ce n'est peut-être pas le bout du tunnel. Un nouveau point sera fait ce mercredi soir à 17h00. Le numéro vert qui sert à informer les salariés en cas d'activité suspendue reste actif. 

1400 voitures à rattraper

La direction l'usine de Sochaux avance au jour le jour pour tenter de débloquer cet approvisionnement en puces électroniques qui paralyse pour l'instant le montage. Le système 1 qui produit la 308 avait déjà été l'arrêt pendant plus d'un mois en avril dernier. Le système 2 qui produit les SUV avait pu être préservé. Ce n'est plus le cas aujourd'hui. Une journée d'arrêt à Sochaux, ce sont 1400 voitures qui manquent au commerce et qu'il faudra rattraper, avec des délais de livraisons qui s'allongent. 

Une crise sociale dans précédent

Pour le syndicat Force Ouvrière, la situation devient critique. "Les compteurs vont dépasser les bornes basses. Les salariés de journée sont en activité partielle. Il pourraient être rejoints rapidement par les salariés d'équipe. Après la crise du Covid se profile une crise sociale sans précédent". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess