Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une discothèque autorisée à rouvrir partiellement près du Mans

-
Par , France Bleu Maine

Le Pacha, à Ruaudin, est la seule discothèque de Sarthe à avoir pu reprendre son activité de manière partielle en organisant des soirées sur son parking. La préfecture a donné son accord le 6 juillet en limitant le nombre de clients entre 50 et 60.

La discothèque Le Pacha, à Ruaudin
La discothèque Le Pacha, à Ruaudin - capture d'écran

Depuis un mois, c'est le seul club où l'on refait la fête en Sarthe. Alors que toutes les discothèques restent fermées sur décision du gouvernement depuis le mois de mars, à Ruaudin, Le Pacha a lui réussi à relancer partiellement son activité depuis le 16 juillet. Chaque week-end, le vendredi et le samedi jusqu'au petit matin, l'établissement de nuit est autorisé à recevoir les oiseaux de nuit... Sur son parking ! 

"Nous avons installé un barnum sur le parking, explique Raoul Dongmo, un des associés de Nadia Monguillon, la gérante, l'entrée se fait uniquement sur réservation. La piste de danse est supprimée et nous faisons en sorte de respecter les mesures barrières." Le dossier envoyé à la préfecture pour demander "une extension de terrasse" selon les services de l'Etat, ,a débouché, le 6 juillet, sur un arrêté dérogatoire autorisant Le Pacha à accueillir entre 50 et 60 personnes. "En temps normal, on accueille environ 250 personnes. On aurait donc aimé pouvoir monter à 100, précise Raoul, car là, ça nous permet seulement de couvrir les charges." 

Une vidéo qui suscite des interrogations

Comme dans les bars, les tables sont espacées, le port du masque est de rigueur pour se déplacer. Et les clients sont reçus en groupes, chacun autour d'une table. "Et si les gens veulent danser, ils se lèvent à leur table et se trémoussent", précise l'associé. La vidéo d'une de ces soirées, postée sur la page Facebook du Pacha le 18 juillet montre néanmoins que des clients semblent prendre quelques libertés vis-à-vis des mesures barrières. Ce vendredi 14 août, les responsables de l'établissement ont d'ailleurs reçu un appel de la préfecture les invitant à plus de vigilance. Les services de l'Etat expliquent également qu'en fonctionnant en mode bar et non discothèque, l'établissement devrait se plier aux horaires réglementaires et fermer à 1h du matin. 

Ce modèle, d'autres discothèques toujours empêchées d'ouvrir pourraient tenter de s'en inspirer. Il est également de plus en plus utilisé par les organisateurs de soirées, à l'images de celles prévues ce week-end, également à Ruaudin, vendredi et samedi, près du gîte du Gué des boires, où les organisateurs prévoient d'accueillir jusqu'à 100 personnes, sans piste de danse, avec des groupes de 8 personnes maximum et distribution de masques (obligatoires) à l'entrée.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess