Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une embellie remarquable pour les porcelainiers de Limoges positionnés sur le marché du luxe

-
Par , France Bleu Limousin, France Bleu

Après avoir redouté beaucoup de casse en 2020, la porcelaine de Limoges profite d'une remarquable embellie sur le créneau du très haut de gamme et des produits de luxe. Un boom des ventes sensible dans certaines entreprises, mais pas dans toutes les manufactures de l'IGP Porcelaine de Limoges.

 Les ventes de porcelaine de Limoges sont en forte hausse chez les fabricants positionnés sur le marché du luxe.
Les ventes de porcelaine de Limoges sont en forte hausse chez les fabricants positionnés sur le marché du luxe. © Radio France - Nathalie Col

Un peu plus d'un an après le début de la crise sanitaire, les ventes semblent repartir à la hausse dans le secteur du luxe, dopé par une demande à nouveau forte à l'échelle internationale. Une forte hausse constatée notamment chez certains fabricants de porcelaine de Limoges comme Bernardaud, qui réalise 70% de ses ventes à l'étranger. Ses ateliers de production tournent à plein régime en ce moment et l'entreprise vient d'embaucher une soixantaine de personnes pour faire face à l'afflux de commandes.

Une explosion des ventes aux particuliers

Michel Bernardaud, qui dirige la manufacture du même nom, estime que le retournement de situation s'est produit dès septembre 2020, malgré une conjoncture toujours très marquée par les restrictions sanitaires dans le monde entier. "Il y a des projets qui ressortent, d'hôtels qui devaient ouvrir en 2020 et qui vont finalement ouvrir en 2021. Et surtout, il y a une explosion des ventes, chez des gens qui ont été confinés et ont pris conscience de l'importance de s'occuper de leurs intérieurs. Ils achètent beaucoup pour la maison, en particulier dans le secteur des arts de la table et donc on en bénéficie." 

Une embellie portée notamment par les marchés asiatiques

Bernardaud table sur une hausse de plus de 15% de son chiffre d'affaires pour 2021, par rapport à l'année 2019, qui avait déjà été bonne. Il parie aussi sur une tendance durable, qui laisse donc entrevoir des perspectives très prometteuses à plus long terme. 

Un enthousiasme en partie partagé par Daniel Betoule, directeur des Porcelaines de la Fabrique, à Saint-Brice-sur-Vienne. Il a bien ressenti un fort rebond, mais chez un seul de ses clients, un grand groupe de luxe. "C'est pour le marché asiatique, en particulier la Chine. Pour toutes les occasions importantes ils allaient au restaurant mais depuis un an ils ont revu leur manière de faire. Ils organisent les fêtes à domicile, avec le savoir-faire à la française. On voit très clairement un engouement sur le luxe français, mais vraiment sur le très haut de gamme."

Malheureusement ça ne profite pas à tout le monde - Daniel Betoule

Le directeur des Porcelaines de la Fabrique note toutefois que cette embellie "ne profite pas à tout le monde, _c'est plus compliqué pour ceux qui sont sur un segment moyenne gamme_", comme ses autres clients pour qui il fabrique de la porcelaine blanche. Une analyse confirmée par Roland Samie, qui dirige les Porcelaines MP Samie, à Saint-Yrieix-la-Perche. 

"On a choisi ce créneau entre le grand luxe et l'achat de porcelaine à la portée de tous" explique ce patron qui décrit sa situation sans détours : "aujourd'hui, on est dans une catastrophe colossale !" Ses clients sont des restaurateurs, des collectivités ou encore des particuliers, essentiellement en France. Entre la fermeture des restaurants et des boutiques, ils n'achètent plus rien depuis des mois. Pour s'en sortir, les Porcelaines Samie comptent sur une innovation, mise au point ces derniers mois et sur le point d'être lancée avec déjà une très grosse commande prévue. Mais pour d'autres porcelainiers, le bout du tunnel semble encore loin.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess