Économie – Social

Une entreprise d’aide à domicile en redressement judiciaire dans les Ardennes.

Par Philippe Rey-Gorez, France Bleu Champagne-Ardenne jeudi 24 septembre 2015 à 10:38

200 personnes privées d'aide à domicile du jour au lendemain
200 personnes privées d'aide à domicile du jour au lendemain © Max PPP - François Destoc

Dans les Ardennes, 200 personnes âgées ou handicapées se sont retrouvées du jour au lendemain sans aide à domicile. L’entreprise Coviva, prestataire de service, a arrêté vendredi son activité sans même prévenir ses 80 salariés. Le Conseil Départemental a dû trouver une solution dans l'urgence.

Dans les Ardennes, 200 personnes ont été privées d'aide à domicile du jour au lendemain. L’entreprise Coviva, prestataire de service a mis fin à son activité vendredi sans que personne n’ait été prévenu, ni les bénéficiaires, ni les 80 salariés. Le conseil départemental, qui a la responsabilité de l’aide à domicile, a du trouver des solution d’urgence.

« Nous avons fait appel à la solidarité familiale quand c’était possible », explique Paul Geoffroy, le directeur des solidarités au Département des Ardennes, invité ce jeudi matin de France Bleu Champagne-Ardenne. « Les frères et sœurs, les enfants sont intervenus pour pallier l’absence d’aide à domicile. Quand ce n’était pas possible, nous avons eu recours aux autres services d’aide à domicile ».

Il faut dire que 80 personnes sont en très grande dépendance sur les 200 bénéficiaires privés d'aide à domicile brutalement. Le Département des Ardennes devait donc agir rapidement. 

80 emplois en jeu

L'entreprise Coviva est en redressement judiciaire. Et son avenir est en jeu puisqu'elle n'a plus d'agrément pour intervenir auprès du personnes dépendantes. Ses 80 salariés n'ont plus de travail. « Il y a un enjeu qui dépasse le Conseil départemental, malgré tout nous avons une responsabilité morale d'intervenir », précise Paul Geoffroy.  

La directrice de l'entreprise d'aide à domicile doit être reçue jeudi après-midi par les services du département et de la préfecture des Ardennes. Elle a déposé une nouvelle demande d’agrément pour intervenir auprès des personnes âgées. « L'avis du Conseil départemental sera difficilement favorable dans le contexte actuel », estime le directeur des solidarités. 

Paul Geoffroy, directeur des solidarités au conseil départemental des Ardennes

L'aide à domicile dans les Ardennes

On compte 12 services à domicile dans les Ardennes. Il y a deux grosses associations, l'ADMR et l'ADAPAH, qui mobilisent plus de 700 salariés. Il existe aussi de petites associations d'un ou plusieurs salariés. Et enfin les entreprises d'aide à domicile. 

Dans le département, 6 300 personnes touchent l'allocation personnalisée d'autonomie et bénéficient d'un service d'aide à domicile. Il s'agit de personnes de plus de 60 ans dans une situation de dépendance. Par ailleurs, 1 000 personnes handicapées sont aussi prises en charge.

Notre infographie