Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une entreprise des Pyrénées-Orientales en pointe sur l'impression 3D

-
Par , France Bleu Roussillon

Après avoir fabriqué des visières pour les soignants au plus fort de la crise sanitaire, l'entreprise Click'n 3D, installée près de Perpignan, a retrouvé ses productions habituelles.

Click'n 3D compte une vingtaine d'imprimantes à Villeneuve-de-la-Raho
Click'n 3D compte une vingtaine d'imprimantes à Villeneuve-de-la-Raho © Radio France - Click'n 3D

Votre machine à laver est tombée en panne ? Une pièce s'est cassée et vous ne la trouvez plus en vente ? Plutôt que de racheter une machine à laver, pourquoi ne pas refaire cette pièce via une imprimante 3D ? C'est depuis 2014 le crédo de l'entreprise Click'n 3D à Villeneuve-de-la-Raho, près de Perpignan. "Nous disposons d'une vingtaine d'imprimantes et nous sommes capables de reproduire de nombreuses pièces d'électroménager mais aussi pour de vieilles voitures (pas de pièces moteur), explique Marc Thomas, le patron de l'entreprise. Nos pièces peuvent être réalisées en différents matériaux : avec des plastiques ABS ou PLA, différents composites à base de carbone, des résines à base de caoutchouc ou encore en métal." 

Chaque pièce coûte en moyenne quelques dizaines d'euros, "mais tout dépend de la pièce, du temps d'impression et du matériau choisi." 

Et l'entreprise catalane travaille dans plusieurs secteurs. "Nous pouvons réaliser des maquettes pour des constructeurs de maisons, nous travaillons aussi avec des prothésistes dentaires, mais aussi des industriels pour réaliser de prototypes de plusieurs centaines de pièces", témoigne aussi Marc Thomas, ce mercredi matin sur France Bleu Roussillon.  L'entreprise emploie aujourd'hui quatre personnes. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess