Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Une entreprise éphémère pour aider les demandeurs d'emploi à trouver un travail

mercredi 27 décembre 2017 à 4:05 Par Fiona Moghaddam, France Bleu Paris

C'est une première en Ile-de-France. Une entreprise éphémère a permis à 50 demandeurs d'emploi à Bagneux (Hauts-de-Seine) de travailler pendant six semaines avec un objectif : trouver du travail.

Trois coaches ont accompagné les 50 associés pendant les six semaines d'Entreprise éphémère à Bagneux
Trois coaches ont accompagné les 50 associés pendant les six semaines d'Entreprise éphémère à Bagneux © Radio France - Fiona Moghaddam

Bagneux, France

"Entreprise éphémère pour l'emploi". C'est le nom de cette initiative originale inventée il y a deux ans par deux fondateurs qui souhaitent rester discrets. Aujourd'hui, ils travaillent en collaboration avec BPI Group, agence spécialisée dans le conseil en ressources humaines. Cette entreprise éphémère a permis pendant six semaines à 50 demandeurs d'emploi, appelés ici des "associés", de travailler, comme dans une véritable entreprise. Seule différence avec le monde du travail, c'est que les associés n'ont pas été rémunérés durant cette période. Ils ont en revanche pu toucher leurs indemnités chômage pour ceux qui y ont encore droit.

Travailler comme dans une véritable entreprise...

Dans l'Entreprise éphémère pour l'emploi, tout fonctionne comme dans une entreprise classique. Les locaux, prêtés par la mairie de Bagneux, ont permis d'accueillir les 50 associés. Tous sont répartis dans différents services : ressources humaines et administration (où sont gérés les plannings, les présences, l'aide pour les CV et lettres de motivation), un service relation clients pour contacter les entreprises et recenser les offres d'emploi, enfin, le service communication et web chargé notamment d'intégrer les offres d'emploi sur le site Internet créé pour l'occasion.

Au total, en six semaines, les associés sont parvenus à dénicher plus de 300 offres d'emploi, auquel chacun a pu postuler selon son profil.

Les associés ont rejoint les différents services en fonction de leurs compétences mais aussi de leurs appétences. Car ils viennent de divers domaines : BTP, marketing, logistique, RH, comptabilité... D'ailleurs, certains ont découvert d'autres métiers grâce à cette expérience. C'est le cas de Sébastien, responsable logistique, qui a souhaité travailler dans les différents services par "volonté d'apprendre", si bien qu'un recruteur rencontré lors d'un salon lui a suggéré de devenir "commercial".  

... pour trouver du travail

L'objectif d'Entreprise éphémère est donc assez simple : trouver du travail. L'approche est collective, chacun cherche pour les autres. "Une entraide qui les booste, les dynamise, leur permet d'apprendre de nouvelles choses, de se surpasser et d'aller chercher de l'emploi", explique Amira Ouerhani, l'une des coaches qui accompagne les associés. En effet, avant d'intégrer le collectif, certains demandeurs d'emploi n'ont pas de travail depuis "plusieurs années", raconte Amira Ouerhani. 

Ils sont seuls chez eux, isolés, ils se découragent, ils se démotivent, il y a aussi le regard de la société sur leur situation. Alors venir ici, c'est être porté par le groupe, l'une des coaches d'Entreprise éphémère

Muriel le reconnaît. À 52 ans, cette secrétaire de direction était au chômage depuis un an avant de se lancer dans cette aventure. "On s'enferme dans une routine, on commence à douter, on a tendance à se dire aujourd'hui je n'ai pas l'énergie, je le ferai demain" et de "se lever tous les matins, avoir un projet, être coaché par des professionnels" lui a permis de retrouver sa motivation. Aujourd'hui elle n'a pas encore signé de CDI mais elle a "plusieurs pistes"

Une initiative qui séduit les entreprises

Les entreprises ne sont pas contactées uniquement pour trouver des offres d'emploi. Les recruteurs sont également invités à venir rencontrer les associés pour les conseiller dans leur recherche d'emploi, pour la rédaction de leur CV et lettres de motivation, leur faire passer des entretiens blancs... Jean-Claude Duchamp est le président du Club entrepreneurs 92, il a été conquis par l'initiative et l'"enthousiasme" qu'ont dégagé les associés qui tranche singulièrement avec une certaine morosité en France. "Une entreprise qu'est-ce-qu'elle 'achète' ? C'est ça, de l'enthousiasme et de la motivation", conclut-il.

Jean-Claude Duchamp, du Club entrepreneurs 92, est venu à la rencontre des associés - Radio France
Jean-Claude Duchamp, du Club entrepreneurs 92, est venu à la rencontre des associés © Radio France - Fiona Moghaddam

Après six semaines à l'Entreprise éphémère, 13 associés ont retrouvé du travail. Huit attendent des réponses à leur entretien. Peut-être plus surprenant, trois se sont découverts et ont décidé de s'associer, réellement, pour créer leur propre entreprise ensemble. Pour les autres, si l'Entreprise éphémère n'a plus de local à Bagneux aujourd'hui, tous restent actifs dans leur recherche d'emploi. Le site Internet qu'ils ont créé continue de fonctionner pendant encore une année. Les employeurs peuvent d'ailleurs les contacter pour des offres. Une nouvelle entreprise éphémère ouvrira le 8 janvier prochain à Roubaix (Nord).

Pour plus d'informations sur cette initiative : recrutement@entreprises-ephemeres.fr ou 06.12.80.78.04