Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Une entreprise iséroise va construire les murs d'escalade des JO de Tokyo

-
Par , , France Bleu Isère, France Bleu

"Entre-prises" a été retenue pour construire trois murs d'escalade pour les Jeux Olympiques de Tokyo. Un nouveau défi pour cette société basée à Saint Vincent de Mercuze (Isère), qui a été l'une des pionnières dans le milieu de la grimpe dans les années 80.

Le projet de la société iséroise a été choisie pour construire les murs d'escalade des JO de Tokyo en 2020.
Le projet de la société iséroise a été choisie pour construire les murs d'escalade des JO de Tokyo en 2020. - © "Entre-prises"

Saint-Vincent-de-Mercuze, France

L'escalade sera pour la première fois discipline olympique aux Jeux Olympiques (JO) de Tokyo en 2020, et c'est une entreprise iséroise qui a été choisie pour réaliser un amphithéâtre d'escalade composé de plusieurs murs. "Entre-prises", située à Saint Vincent de Mercuze (Isère), va fabriquer un mur de vitesse, un mur de blocs et un mur de difficultés qui seront installés côte-à-côte, face au public qui pourra suivre tous les grimpeurs, notamment grâce à un écran géant.

Pas le droit à l'erreur

"Il a fallu dessiner le mur, on a lancé un mini-concours auprès de nos designers. On l'a fait valider auprès des organisateurs des JO, puis auprès de la fédération internationale", raconte Thierry Bourges, directeur du secteur Europe de l'entreprise iséroise, "On n'a pas le droit à l'erreur, il faut que les panneaux soient bien dessinés, qu'ils tiennent le temps, mais on a l'habitude de cela". "Entre-prises" a déjà conçu plus de 7.000 murs d'escalade à travers le monde.

Un mur d'escalade construit par l'entreprise iséroise à Denver, aux États-Unis en 2018. - Aucun(e)
Un mur d'escalade construit par l'entreprise iséroise à Denver, aux États-Unis en 2018. - © Entre-prises

Une discipline en plein développement

Cette société iséroise a été une pionnière dans les années 80 alors que cette discipline était encore confidentielle ce qui n'est plus le cas aujourd'hui. "L'escalade sportive se développe énormément, c'est devenu un art de vivre, pour beaucoup de jeunes ou de moins jeunes qui vont grimper, alors qu'avant ils allaient faire de la fitness", analyse Thierry Bourges, "on observe une croissance de l'ordre de 20% (de pratiquants) par an. L'Europe, l'Asie et les États-Unis sont nos premiers marchés aujourd'hui". 

Des murs d'escalade plus ludiques

Les murs et les prises d'escalade sont conçus en Isère, avant d'être fabriqués en Chine et aux États-Unis. "Entre-prises", propriété du groupe Abeo, emploie 257 personnes. Elle imagine également les murs du futurs et vient de lancer un nouveau concept "Clip and climb" : "c'est de l'escalade, toujours axée sur la verticalité, ludique avec des matériaux, des challenges, des formes de prises différents. C'est déjà bien développé, on a déjà fait plus de 200 centres 'Clip and climb" partout dans le monde." "Entre-prises" innove aussi dans le domaine de la réalité augmentée.

Pour les Jo de Tokyo, l'entreprise a imaginé trois murs qui font face au public. - Aucun(e)
Pour les Jo de Tokyo, l'entreprise a imaginé trois murs qui font face au public. - © Entre-prises