Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La relance éco: une explosion de vente de vélos chez Cycl'O Doubs à Pontarlier

-
Par , France Bleu Besançon

Chaque jour, France Bleu Besançon s'intéresse à un professionnel de Franche-Comté à l'heure du déconfinement. Ce mercredi c'est le magasin de vélos Cycl'O Doubs à Pontarlier. Depuis le déconfinement, les ventes ont littéralement explosé.

Pas de rupture de stock chez Cycl'O Doubs qui travaille avec un fabricant de vélos à Dijon
Pas de rupture de stock chez Cycl'O Doubs qui travaille avec un fabricant de vélos à Dijon © Radio France - Aya Alkhiyari

"On ne s'y attendait pas trop", raconte Clément Dornier, gérant de Cycl'o Doubs. Depuis la reprise de l'activité au moment du déconfinement et jusqu'à mi-juillet, le magasin de vélos a enregistré deux fois plus de ventes par rapport à la même période de l'année dernière. "On était à peu près à 75 vélos, l'année précédente, et là on a vendu 160 vélos. C'était vraiment une explosion des ventes", précise Clément Dornier. 

Un rebond d'activité facilité d'une part par une attractivité aux activités d'extérieur après deux mois de confinement, et d'autre part grâce à son fournisseur français, Lapierre, situé à Dijon. "Ça a bien joué en notre faveur, certains fabricants étrangers, américains ou suisses, ont été un peu dépourvus. Et nous, nous avons pu subvenir aux besoins des gens en ayant des vélos assez rapidement", explique le gérant du magasin. 

Pendant le confinement, Clément Dornier était loin d'imaginer ce rebond d'activité car pendant la fermeture, le magasin a connu une perte de 142 000 euros par rapport à l'année dernière. "Je me déplaçais parfois au magasin pour faire quelques réparations de vélo, mais la vente de vélo s'est arrêtée complètement", raconte le gérant de Cycl'O Doubs.

Grâce à la hausse de vente enregistrée pendant les deux mois suivant le déconfinement, Clément Dorinier souhaite atteindre son chiffre d'affaires habituel ou du moins "rattraper un peu les pertes connues lors du confinement", espère-t-il.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess