Économie – Social

Une formation pour créer son entreprise à Belfort

Par Sébastien Germain et Rebecca Gil, France Bleu Belfort-Montbéliard jeudi 26 février 2015 à 6:00

Formation BGE
Formation BGE © Radio France

L’association BGE Franche-Comté a mis en place depuis 2008 une formation « Parcours pour Entreprise ». La formation a commencé lundi 2 février à Belfort.

Créer sa propre entreprise, vous êtes nombreux à en rêver. Pour ceux qui osent, l'association BGE (ensemB le pour aG ir et E ntreprendre) Franche-Comté a mis en place une formation "Parcours pour entreprendre ", financée par le Conseil Régional.

« Je ne trouve pas de travail, j’ai voulu sauter le pas »

Le profil de ces participants est très différend . Mais ils ont un seul et même objectif : créer leur entreprise. C’est ce que nous disent ces « futurs » patrons : « Ne trouvant pas de travail, j’ai voulu sauter le pas, j’ai un projet une micro-crèche 24h/24. Je souhaite me remettre au goût du jour avec cette formation »

Des \"futurs\" patrons d'entreprises

Le but de cette formation est d’aider les "porteurs de projet" à concrétiser leur ambition, grâce aux conseils d'experts en création d'entreprise . Un accompagnement est réalisé depuis le début, en passant par l'étude du marché, les choix juridiques et financiers, jusqu'au pilotage réel de l'entreprise.

"Avancer au fur et à mesure"

Marion Nusse est chargée de mission, elle intervient sur la partie marketing du programme : « L’objectif est d’avancer au fur et à mesure avec eux et, à la fin de la formation, on organise un jury blanc avec un banquier et un comptable pour faire le point »

Marion Nusse est chargée de mission

Depuis quelques années, la BGE constate un véritable essor à Belfort : une augmentation de la demande d'aide à la création d'entreprise qui traduit un véritable besoin de formation dans ce secteur. La formation dure neuf  semaines . Et si vous voulez, vous aussi, vous lancer, la prochaine formation prise en charge par le conseil régional aura lieu du 6 octobre au 8 décembre prochain, au BGE.