Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : neuf départements maintenus en vigilance rouge, 53 en orange

"Une fréquentation exceptionnelle" : à Rhodes, le parc Sainte-Croix reprend du poil de la bête

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Lorraine Nord, France Bleu Sud Lorraine, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

A Rhodes, le parc animalier de Sainte-Croix reprend des couleurs. Fermé pendant deux mois et demi, le site a rouvert début juin et les visiteurs sont de retour. Contrairement à plusieurs sites touristiques lorrains, la fréquentation est en hausse et dépasse celle de l'an dernier à la même époque.

Au parc Sainte-Croix de Rhodes, la fréquentation est en hausse, que ce soit pour les visites en journées ou les séjours en lodges nature
Au parc Sainte-Croix de Rhodes, la fréquentation est en hausse, que ce soit pour les visites en journées ou les séjours en lodges nature © Radio France - Lucas Valdenaire

Agrippés à la barrière, Ghislaine et Patrick viennent de repérer deux jeunes renards polaires, cachés dans les herbes hautes. "Nous, les renards, on les voit plus roux d'habitude ! Il faudra revenir en janvier, ils seront tous blancs," s'extasie le grand-père.

Des plaques 57, 55, 88, 67 et 68

La famille est originaire de Ligny-en-Barrois dans la Meuse. "C'est bien de redécouvrir la région, glisse Ghislaine. Parce que, des fois, on fait des voyages pour aller à perpette, et au final on ne connaît pas la région."

Ce matin-là, dans les allées du parc animalier : des Meusiens, mais aussi des Mosellans, des Alsaciens, des Vosgiens. Derrière les filets de la grande volière, Jérémy et Ophélie recherchent la fameuse chouette Harfang aux plumes blanches. Ils viennent d’Épinal et font l'aller-retour dans la journée (à une heure et demi de Rhodes). "C'est une première pour moi, confie le père de famille. J'ai 29 ans et je ne suis jamais venu ici."

La chouette Harfang du parc de Sainte-Croix se repère à son plumage blanc (en bas à gauche)
La chouette Harfang du parc de Sainte-Croix se repère à son plumage blanc (en bas à gauche) © Radio France - Lucas Valdenaire

A cause de l'épidémie, les Vosgiens n'iront pas à l'étranger cette année. Leur programme estival est régional. "Normalement, on fait un gros barbecue avec toute l’entreprise, mais avec le corona, on a tout annulé. Alors, ils ont décidé de faire des réductions sur les billets du parc. On en profite, ça fait une sortie."

Un retour en force des touristes locaux

Ce sursaut de la clientèle local se confirme dans les chiffres. "Dans nos lodges nature, on accueille habituellement 15% de Parisiens, 15% de touristes étrangers et ceux-là, pour l'instant, on ne les a pas forcément, explique Clément Leroux, le directeur de la communication de Sainte-Croix. Mais en échange, on a énormément de visiteurs qui habitent le territoire et qui viennent découvrir le parc en journée ou qui viennent séjourner dans nos lodges, et ça c'est tout à fait exceptionnel."

"On a eu deux mois et demi de confinement qu'on ne rattrapera jamais, avec des millions d'euros de pertes et des embauches qui n'ont pas été faites. Mais pendant les jours d’exploitation, nous accueillons du monde et c'est vraiment super, pour nous et pour les visiteurs," ajoute-t-il.

A Rhodes, les files d'attente s'allongent depuis la fin du mois de juin 2020
A Rhodes, les files d'attente s'allongent depuis la fin du mois de juin 2020 © Radio France - Lucas Valdenaire

"Nous sommes très confiants pour l'été"

Contrairement à plusieurs sites touristiques lorraines, la fréquentation est en nette progression. Les visiteurs sont même plus nombreux que l'an dernier à la même époque. "Les premiers jours d'ouvertures ont été compliqués : on a eu une météo défavorable et le retour à la normalité était difficile après deux mois de confinement. Mais depuis fin juin, c'est tout à fait exceptionnel. Le parc a un atout formidable pour le respect des gestes barrières : 120 hectares de nature. Nous sommes très confiants pour le reste de l'été."

"On a été dans l’œil du cyclone dans le Grand Est, stigmatisés en rouge sur la carte pendant longtemps. Donc, les gens de partout en France et certains étrangers se disent peut-être : je ne vais pas y aller. Alors, c'est le moment de découvrir et de redécouvrir notre grande région. Il y a des endroits extraordinaires, conclut Clément Leroux. On est très heureux de voir des gens de notre territoire se réapproprier Sainte-Croix."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess