Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Une grande centrale photovoltaïque en projet au Mans

lundi 28 août 2017 à 17:45 Par Yann Lastennet, France Bleu Maine

Une centrale solaire pourrait voir le jour au sud du Mans. Un permis de construire a été déposé par la société Airefsol Energie 6 pour implanter un champ de panneaux photovoltaïques dans l'ancienne gare de triage.

Si le projet de centrale solaire voit le jour, 27 588 panneaux seront installés au sud du Mans dans l'ancienne gare de triage
Si le projet de centrale solaire voit le jour, 27 588 panneaux seront installés au sud du Mans dans l'ancienne gare de triage © Maxppp - Christian Watier

Le Mans, France

Ce sont en tout 27 588 panneaux solaires qui pourraient être installés au coeur de l'ancienne gare de triage du Mans. Un site de 18 hectares situé au sud de la ville tout près du circuit et de l'aérodrome. Ce site appartient à la SNCF qui s'est associée à l'entreprise parisienne Eolfi, spécialisée dans la production d'énergie renouvelable pour créer la société Airefsol Energie qui pilote donc le projet.

Une technologie mature

Laurence Doussot, de la société Eolfi est chargée du développement du projet

Les panneaux de silicium à haut rendement seraient installés sur des pieux, orientés au sud et dont la hauteur n' excéderaient pas 3 mètres. La surface de production s'étalerait sur 57 000 m² de quoi produire chaque année 11 400 mégawatts/heure soit l'équivalent de la consommation électrique de 4500 foyers ou 9500 habitants. Une technologie mature qui va profiter des 1771 heures annuelles d'ensoleillement en Sarthe. 5 postes de transformation et un poste de livraison seront aussi construits. A condition que la préfecture donne son feu vert car le site abrite au moins une espèce végétale protégée au niveau régional ( l'hélianthème faux-Alysson) et 2 espaces animales menacées au niveau national, le lézard de murailles et l'orvet fragile. Le permis de construire pourrait être signé à la fin de l'année, selon Laurence Doussot qui gère le développement du projet, pour une mise en service début 2019. L' enquête publique est ouverte jusqu'au 28 septembre. Elle est consultable à la mairie du Mans et sur le site internet de la préfecture de la Sarthe. Le commissaire enquêteur devra ensuite rendre ses conclusions au préfet avant la fin du mois d'octobre.