Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Une grève illimitée chez les ambulanciers Jussieu-Secours Dijon

mercredi 10 avril 2019 à 23:48 Par Damien Mestre, France Bleu Bourgogne

Les salariés des ambulances Saint-Bernard à Longvic (Côte-d'Or), franchise de Jussieu Secours, sont entrés en grève ce mercredi. Les employés réclament une augmentation des salaires et dénoncent une ambiance de travail malsaine.

Ambulance - illustration
Ambulance - illustration © Radio France -

Longvic, France

Les salariés des ambulances Saint-Bernard à Longvic (Côte-d'Or), franchise de Jussieu Secours, sont entrés en grève ce mercredi. Le mouvement social est reconductible et illimité.  

Les ambulanciers réclament des augmentations de salaire, et parlent d'une entreprise qui se préoccupe en priorité de l'actionnaire majoritaire. "Nous nous élevons contre l'extrême financiarisation du groupe Combe, qui a préféré payer l'actionnariat [...] plutôt que de nous donner des conditions de vies et de travail décentes", expliquent les grévistes dans un communiqué. 

Une ambiance de travail malsaine ?

Mais au -delà des revendications salariales, c'est surtout de l'ambiance de travail dont parle les ambulanciers quand on se rend sur le piquet de grève.  

Les mots sont forts. Certains parlent d'"insultes permanentes", de "moqueries", de tasses de café jetés au visage d'employés. Des anciens salariés expliquent avoir démissionné à cause de ce climat pesant.  

Parfois cela va même plus loin, semble-t-il : un ambulancier affirme avoir déposé une plainte, contre son patron, pour coups et blessures.

La direction dément les accusations

De son côté, la direction dément formellement toutes ces accusations. Elle reconnaît être convoquée au tribunal de police à propos d'une plainte, mais refuse de la commenter, et indique n'avoir aucune connaissance des faits qui lui sont reprochés.