Économie – Social

"Une hausse de la taxe d'habitation provoque un appauvrissement de la population"

Par Aurélie Locquet, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass lundi 28 septembre 2015 à 9:00

La taxe d'habitation en hausse à Strasbourg et Mulhouse.
La taxe d'habitation en hausse à Strasbourg et Mulhouse. © Max PPP

Les impôts locaux augmentent dans une ville sur quatre cette année, plus 2,50% à Strasbourg pour la taxe d'habitation, plus 3,20% à Mulhouse.

Vous l'avez peut-être constaté si vous avez reçu votre avis d'imposition, la taxe d'habitation et la taxe foncière augmentent dans de nombreuses communes alsaciennes. "Les années qui suivent des élections sont rarement des années de baisse d'impôts", souligne Thierry Bürger Helmchen, doyen de la fac de sciences économiques et de gestion de Strasbourg.

Difficile d'obtenir des exonérations

A la Confédération syndicale des familles, le constat est le même, avec des plus en plus de particuliers qui ont des problèmes de surendettement. "La hausse de la taxe d'habitation équivaut à une baisse du pouvoir d'achat. Les particuliers sont obligés de payer ces taxes, alors où peuvent-ils faire des économies? Pas sur le loyer, ni sur les charges. Donc il y a un appauvrissement", explique Edmond Wolf, de la CSF. Et pour ceux qui ont le plus de difficultés, difficile d'obtenir des exonérations.

Alors les communes peuvent-elles vraiment se passer d'une hausse des ces impôts locaux? "La taxe d'habitation représente 15% des revenus des communes",  note Thierry Bürger Helmchen. "L'Etat se désengage de certaines missions, les communes doivent prendre la place." Certaines ont réussi sans augmenter les impôts locaux. "Il y a d'autres solutions, réduire les dépenses, le nombre de fonctionnaires, jouer sur les taxes sur les entreprises."