Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Une hydrolienne à vendre pour sa ferraille à Cherbourg

mercredi 13 février 2019 à 17:17 Par Benoît Martin, France Bleu Cotentin et France Bleu

L'ensemble du matériel présent dans les locaux de l'usine Open Hydro de Cherbourg sera mis aux enchères ce jeudi 14 février dans le cadre de la liquidation judiciaire de l'entreprise. Clou de la vente : une hydrolienne !

Couchée sur le flanc, l'hydrolienne à vendre devra être démontée sur place.
Couchée sur le flanc, l'hydrolienne à vendre devra être démontée sur place. © Radio France - Benoît Martin

Sept mois après l'arrêt surprise de l'activité, il y a de nouveau un peu de vie à l'intérieur de l'usine d'Open Hydro sur le port de Cherbourg.  Elle devait fabriquer les hydroliennes pour le site du Raz Blanchard, un passage entre la pointe ouest du cap de la Hague et l'île anglo-normande d'Aurigny où sévit l'un des courants de marée les plus puissants d'Europe. 

Mais l'usine a fermé seulement un mois après son inauguration, au cœur du mois de juillet 2018, suscitant la consternation des élus et du monde économique manchois qui soutenaient ce projet. 

Depuis, tout le matériel est resté en plan. Et ce jeudi après-midi à partir de 14h30, tout ce que contient le bâtiment sera vendu aux enchères, dans la cadre de la liquidation judiciaire de la société. Du matériel dont on ne peut pas dire qu'il soit chargé d'histoire vue l'éphémère vie de l'entreprise.

En revanche, il n'est pas usé. Il est même quasi neuf. L'occasion pour ceux qui cherchent du mobilier de bureau, des écrans d'ordinateurs, des porte-manteaux ou même du matériel de visioconférence, de trouver leur bonheur à faible coût. Les bricoleurs aussi seront à la fête avec différents outils, de la mallette de douilles au nettoyeur haute pression. Le tout mis en vente pour quelques dizaines d'euros seulement.  

L'hydrolienne devra être démontée sur place

Mais au delà, deux pièces sortiront véritablement du lot. La première, c'est un tour vertical. Attention, vous aurez besoin d'un vaste hangar haut de plafond pour le loger. La machine d'une très haute technicité sera mise en vente autour de 15 000 euros. Un prix  bradé pour un tel équipement qui s'adresse à des professionnels. 

Et puis reste le clou de la vente : une hydrolienne! Un prototype d'environ 20 mètres de diamètre. Une pièce immense qui ne pourra être sortie en l'état du bâtiment. Il faudra impérativement la démonter pour la revendre comme ferraille : triste fin de vie et symbole de cet échec industriel.

Au premier plan, le tour vertical très spécifique trouvera-t-il preneur lors de la vente? - Radio France
Au premier plan, le tour vertical très spécifique trouvera-t-il preneur lors de la vente? © Radio France - Benoît Martin