Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Une institution ferme ses portes à Mont-Blanc : 22 suppressions de postes envisagées

-
Par , France Bleu Hérault

L'entreprise Boncolac ferme son unité de production à Mont-Blanc dans l'Hérault. Les 22 salariés et la dizaine d'intérimaires ont appris la nouvelle il y a quelques jours. L'unité de production de pâtisserie fraîche est transférée cet été dans les Pyrénées-Orientales.

Entrée principale de l'entreprise Boncolac à Mont-Blanc (Hérault)
Entrée principale de l'entreprise Boncolac à Mont-Blanc (Hérault) © Radio France - Stéfane Pocher

C’est un véritable coup dur économiquement pour le secteur de Mont-Blanc, pas bien loin de Pézenas (Hérault). L'entreprise Boncolac ferme son unité de production dans cette commune de 2.900 habitants. La nouvelle a été annoncée il y a une dizaine de jours aux salariés. La mairie de Mont-Blanc n’était pas informée. Elle a appris la nouvelle par la presse ce jeudi. Cette société spécialisée, notamment dans la fabrication de pâtisserie industrielle, a été créée ici en 1999.  "Générale Pâtissière" a été rachetée à trois reprises depuis sa création, "C'est un peu une institution ici" raconte une salariée.

Boncola a compté jusqu’à 80 salariés. Aujourd’hui, cette société, dont le siège est à Toulouse, emploie quatre fois moins de personnels (22  salariés), et fait appel à une dizaine d’intérimaires. Une très grande majorité des salariés, quinquagénaires habite Mont-Blanc. Le site ne serait plus assez rentable. La production sera transférée dès cet été à Rivesaltes, dans les Pyrénées-Orientales (site en cours d'agrandissement).  

Fermeture prévue au plus tard à la fin de l'année 

Marie-Pierre travaille ici depuis 20 ans. Elle est à 3 ans de la retraite. Elle est écœurée.

L'avenir du personnel est incertain. Mutation ou licenciement économique ? Les modalités seront présentées au prochain Comité d'entreprise le 7 juin. Une équipe de la direction des ressources humaines est depuis lundi dans l'entreprise afin de présenter aux salariés les mesures d'accompagnement. Claude Allingri, le maire de Mont-Blanc, est surpris d'une telle fermeture. 

Nous n'avons eu aucune alerte. Nous aurions pu apporter un soutien avec la Communauté d'agglomération Béziers Méditerranée dit le maire de Mont-Blanc

Pas de commentaire du groupe Boncolac (dont le siège est à Toulouse). La directrice du site n'a pas répondu à nos sollicitations.

Boncolac est une société par actions simplifiée à associé unique, active depuis 47 ans. Elle est spécialisée dans le secteur d'activité de la fabrication industrielle de pain et de pâtisserie fraîche. Sur l'année 2017, elle a réalisé un chiffre d'affaires de plus de 92 millions d'euros d’après le site société.com.