Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Une journée de mobilisation dans le secteur public de l'Yonne

-
Par , , France Bleu Auxerre

Education, santé, finances, tous les secteurs sont touchés ce jeudi.

Mobilisation de la fonction publique
Mobilisation de la fonction publique © Maxppp - Photo d'illustration

Auxerre, France

Sept syndicats de fonctionnaires protestent contre le gel du point d'indice, le retour du jour de carence dès le premier jour de maladie et la suppression annoncée de 120 000 postes de fonctionnaires d'ici la fin du quinquennat . Cent quarante  manifestations sont prévues en France dont deux rassemblements dans l'Yonne : le premier à 10h  place de l'Hôtel de ville à Sens et le second à Auxerre à 13h30  place de l'Arquebuse .

On compte près de 25 000 fonctionnaires dans l’Yonne

Deux salariés sur dix en France sont des fonctionnaires, près de 25 000 dans le département.

"Nous sommes tous usagers du service public"

Selon Didier Bourigaud de la CGT, c'est toute la population qui va être impactée par cette reforme : "Quand on allume la lumière on a besoin d'EDF, on va  à l'école , _on a besoin des enseignants_, nous sommes tous usagers du service public." L'un des sujets d’inquiétude concerne aussi le recours accru aux contractuels. 

Il y a des gens qui ont les diplômes mais pas la pédagogie pour enseigner

Une situation déjà préoccupante dans le domaine de l' éducation selon olivier Thiebaut du syndicat FSU : "On a recours à des gens qui n'ont pas forcément enseigné dans leur vie qui se retrouvent au chômage et qui ont des diplômes qui leur permet de le faire mais qui n'ont aucune connaissance pédagogique."

"On va transférer nos compétences à La Poste"

Même chose en ce qui concerne nos impôts.  L’État supprime des postes et externalise des missions s'insurge Jean- François Duret du syndicat  solidaires finances publiques 89 :" On préfère transférer à la Poste cet accompagnement des contribuables pour permettre de remplir la déclaration et de leur expliquer la mise en place du prélèvement à la source, ce sera cinquante euros  pour le contribuable, c'est inadmissible."

La réforme voulue par le gouvernement pourrait entrainer la suppression de 500 postes de fonctionnaires dans l' Yonne s’inquiètent les syndicats.

"Toute la population est impactée"