Économie – Social

Une majorité de communes de Moselle n'augmentent pas leurs impôts en 2015

France Bleu Lorraine Nord mardi 14 avril 2015 à 20:39

La hausse des impôts va-t-elle se poursuivre en 2015 ?
La hausse des impôts va-t-elle se poursuivre en 2015 ? © Fotolia.com

Les communes et les communautés d'agglo ont jusqu'à ce mercredi soir 15 avril pour voter leur budget primitif et fixer les taux d'imposition pour 2015. Dans la plupart des cas en Moselle, les taxes d'habitations et taxes foncières ne vont pas beaucoup bouger : malgré la baisse sévère des dotations de l'Etat, les collectivités mosellanes, en majorité, n'augmentent pas leurs taux d'imposition.

Les impôts locaux vont-ils augmenter cette année en Moselle? Les communes et les communautés d'agglo ont jusqu'à ce mercredi soir 15 avril pour voter leur budget primitif et fixer les taux d'imposition pour 2015. Thionville et Metz Métropole par exemple l'ont fait lundi soir. La communauté d'agglo de Thionville le fait ce mercredi soir. Dans la plupart des cas en Moselle, les taxes d'habitations et taxes foncières ne vont pas beaucoup bouger : malgré la baisse sévère des dotations de l'Etat, (-3,67 milliards aux collectivités territoriales en 2015), les collectivités, en majorité, ont décidé de ne pas fâcher leurs administrés: elles n'augmentent pas leurs taux d'imposition , du moins pour 2015. C'est le cas à Metz, Thionville, et Forbach. C'est le cas aussi à Metz Métropole, à la communauté d'agglomération de Thionville et de Forbach, et dans celle du Val de Fensch.

"La situation est compliquée, nous aurons du mal à continuer comme ça en 2016"

Pour équilibrer leurs comptes, les collectivités vont moins dépenser, en investissement, ou en salaires. Mais l'an prochain, elles pourront difficilement éviter des hausses d'impôts explique Jean-Charles Louis, l'adjoint aux finances à Thionville: "La situation est compliquée. Vous verrez qu'en 2016, nous aurons du mal à continuer sur ce plan là, du fait de tout ce que l'Etat nous prend pour combler son déficit". En attendant, c'est plutôt stable pour 2015 en Moselle mais deux communes sortent du lot : Hayange : où le maire FN baisse de 2% la taxe d'habitation. mais les taxes foncières, elles, restent stables. Autre exception : Amnéville où la taxe d'habitation et les taxes foncières font un grand bond en avant : + 21, +15% et + 81%. Attention, pas d'augmentation des taux d'imposition, ça ne veut pas dire que la taxe d'habitation et que la taxe foncière restent complètement stables. La base de l'impôt progresse légèrement : +0,9% imposés par l'Etat.