Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Coronavirus : reconfinement en France à partir de vendredi, jusqu'au 1er décembre

Une manifestation pour s'opposer à l'implantation d'Amazon à Briec

-
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu

Environ 80 manifestants se sont réunis à Briec (Finistère) ce samedi pour s'opposer à l'implantation d'un entrepôt Amazon dans la commune. Le projet n'est pas encore validé, mais il a reçu un avis consultatif favorable du conseil communautaire de Quimper Bretagne Occidentale.

Les manifestants sont allés sur le terrain où la plateforme a prévu de s'implanter, à Briec.
Les manifestants sont allés sur le terrain où la plateforme a prévu de s'implanter, à Briec. © Radio France - Adeline Divoux

"Non à Amazon !" Une manifestation a été organisée à Briec (Finistère) ce samedi pour s'opposer à l'implantation de la plateforme américaine dans la commune. Environ 80 personnes y ont participé, syndicats comme habitants ou commerçants. Déjà jeudi soir, les opposants avaient assisté au conseil communautaire de l'agglomération Quimper Bretagne Occidentale, où ce projet était abordé. Les élus ont d'ailleurs donné un avis consultatif favorable.

Les manifestants ont créé des pancartes avec des cartons, reflétant un outil largement utilisé par la plateforme.
Les manifestants ont créé des pancartes avec des cartons, reflétant un outil largement utilisé par la plateforme. © Radio France - Adeline Divoux

"Ce n'est qu'un vote consultatif, pas délibératif", tempère Catherine, une habitante de Briec et membre du collectif Stop Amazon. "Mais on voyait bien le tour que ça prenait, entre les maires qui ne voulaient pas s'exprimer et ceux qui étaient franchement pour", ajoute-t-elle. Reste maintenant, pour les opposants, à trouver des solutions pour se faire entendre. "Je ne sais pas sous quelle forme on va montrer notre contestation, mais on peut par exemple demander un moratoire ou un référendum avec les élus et la population. Pourquoi pas même créer une ZAD ? [zone à défendre, NDLR]", lance Janine Carrasco, du syndicat solidaires 29.

Inquiétude des commerçants

Ce projet, s'il aboutit, pourrait permettre la création de 95 emplois directs et 300 indirects via les transports selon les élus. "C'est bidon", répond Pierre, un commerçant de Quimper. "Un emploi créé par Amazon, c'est deux et demi de supprimés dans le commerce local", s'agace-t-il. 

Ce gérant d'une boutique de jeux de société est inquiet pour son avenir si la plateforme venait à s'installer. "Le commerce dans les villes va être mis en péril par Amazon. Moi, en tant que commerçant, je ne le vis pas bien du tout. J'estime que mon métier, c'est aussi apporter un service et une expertise", regrette-t-il. Pour Pierre, il y a certes un gain de rapidité en passant par la plateforme, mais les produits vendus proviennent de l'autre bout du monde. 

La commune de Briec a trois mois pour valider, ou non, le permis de construire déposé cet été par le géant américain.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess