Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une Mayennaise lance sa marque zéro déchet en plein confinement et elle cartonne

-
Par , France Bleu Mayenne, France Bleu

Blandine Rayon, une Mayennaise a fait le pari un peu fou de lancer sa marque d'emballages réutilisables en plein confinement, un pari qui s'avère payant. Elle dépasse largement ses objectifs de préventes.

Blandine Rayon avait 100 préventes comme objectif, elle a finalement terminé son financement participatif à plus de 1.300 préventes.
Blandine Rayon avait 100 préventes comme objectif, elle a finalement terminé son financement participatif à plus de 1.300 préventes. - Blandine Rayon - Seedz

Hôtellerie, industrie... beaucoup d'entreprises sont encore à l'arrêt avec le confinement, alors imaginez la situation pour les jeunes entrepreneurs qui voulaient justement se lancer courant mars-avril

C'est un mauvais timing, mais cela n'a pas empêché Blandine Rayon, une jeune femme de 26 ans, originaire de Saint-Thomas-de-Courceriers dans le Nord-Mayenne, de franchir le pas. 

Se lancer ou reporter ? 

Elle a créé "Seedz", sa marque d'emballages alimentaires réutilisables à base de tissu enduit de cire d'abeille. C'est une alternative au film plastique qu'elle appelle un "beewrap" et ce projet zéro-déchet décolle au delà de ses espérances.

Blandine avait prévu depuis des mois, de lancer un financement participatif le 19 mars pour récolter des fonds et produire un premier emballage. Malheureusement pour elle, la date tombe seulement deux jours après le début du confinement.

L'emballage est fabriqué avec du tissu enduit de cire d'abeille du Maine-et-Loire et d'huile de la Mayenne.
L'emballage est fabriqué avec du tissu enduit de cire d'abeille du Maine-et-Loire et d'huile de la Mayenne. - Blandine Rayon - Seedz

"J'ai beaucoup hésité avant de le lancer parce que je me disais que les gens ne seraient pas intéressés par mon projet en temps de confinement alors qu'on ne parle que du coronavirus, que certains sont en train de perdre leur boulot", explique la jeune femme. 

10 fois plus de préventes que prévu

Finalement, elle termine sa campagne de financement avec 1.316 préventes alors qu'elle se fixait 100 préventes comme objectif

Blandine en est la première surprise, elle essaie de comprendre et elle se dit que le confinement, la crise sanitaire ont peut-être, d'une certaine façon, aidé à sa réussite. 

"Actuellement, les gens repensent leurs modes de consommation. On a le temps de se poser ces questions et de chercher des solutions. En voyant mon projet qui répond aux attentes d'artisanat, de fabriqué en France, de local car ma cire d'abeille vient du Maine-et-Loire, l'huile de la Mayenne, peut-être que cela a joué", estime Blandine. 

La production du premier emballage va devoir attendre le déconfinement.
La production du premier emballage va devoir attendre le déconfinement. - Blandine Rayon - Seedz

Malgré tout, Blandine doit attendre le déconfinement pour lancer la production. Elle n'a pas reçu toutes les matières premières, et elle est actuellement basée à Paris alors que son atelier est installé en Mayenne. 

Vous pouvez déjà aller voir à quoi ressemblent les produits de Blandine sur le compte Instagram Seedz.fr ou vous abonner au site Seedz.fr pour être informé du lancement de la production. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess