Économie – Social

Une "modernisation" qui passe mal à Pôle Emploi dans la région Centre-Val de Loire

Par Stéphane Barbereau et Eric Normand, France Bleu Orléans mercredi 13 janvier 2016 à 11:12

© Maxppp - Olivier Boitet

A partir de ce jeudi, les agences Pôle Emploi de la région seront ouvertes l'après-midi uniquement sur rendez-vous. Pour les syndicats, c'est la conséquence du manque de personnels. Ils appellent à la grève ce vendredi.

A partir de ce jeudi, pour s'informer auprès des agences de Pôle Emploi, il faudra venir seulement le matin : les après-midis sont réservés aux personnes qui ont pris rendez-vous. L’idée est de dégager du temps aux conseillers. Ils pourront ainsi consacrer plus de temps aux demandeurs d'emplois, selon la direction.

Un argument que réfutent trois syndicats : la CGT, FO et le SNU-FSU. Pour ces organisations, il s'agit de masquer le manque de personnels. Une journée de grève est d'ailleurs prévue, ce vendredi, dans le Centre-Val de Loire, qui devrait notamment être suivi dans le Loiret, dans les agences d'Orléans Nord et Ingré. Rim Chouchane est déléguée syndicale au Snu-FSU à Pôle Emploi :

Un service public qui ne répond plus aux attentes de ses usagers dès l'accueil n'a plus de raison d'être

La déléguée syndicale était l'invité de France Bleu Orléans ce matin. Elle a décrit les nouvelles conditions d'accueil dans les agences Pôle Emploi : accueil pour tous les demandeurs d'emplois le matin, uniquement sur rendez-vous l'après-midi avec un système de "vidéo-portier" pour filtrer les entrées :

On a énormément de demandeurs d'emplois qui ont des questions urgentes, complexes qui doivent être traitées face à un conseiller. la fermeture des sites va détériorer la relation. Qu'est-ce qu'on va faire de ces personnes laissées sur le bas côté ?

Ecoutez Rim Chouchane, invitée de France Bleu Orléans

Derrière le 100% web, la crainte de suppressions de postes

Derrière le discours de modernité prôné par la direction de Pôle Emploi (échanges par mail, webcams,...), les syndicats redoutent un moyen d'économiser toujours plus de postes. Jean-Marc Vermorel, le directeur régional du Pôle Emploi, garantie le maintien du nombre de postes à pôle Emploi :

Y'a pas d'objectifs aujourd'hui de réduire le nombre de conseillers. Si on utilise les nouvelles technologies, c'est pour pouvoir consacrer plus de temps à l'accompagnement à Pôle Emploi

Le directeur régional de Pôle Emploi promet de ne pas réduire le nombre d'agents

Autre nouveauté : chaque demandeur d’emploi va disposer d’un conseiller référent. Il est joignable directement par mail et peut apporter une réponse dans les 72 heures maximum. Enfin, partant du constat que 80% des demandeurs d'emplois ont une connexion internet, Pôle Emploi bascule dans l'ère du numérique avec 4 agents consacrés au "100% Web". Explications avec le reportage d'Eric Normand auprès d'un conseiller Pôle Emploi et d'une demandeuse d'emploi.

Le 100% web à Pôle Emploi, c'est quoi ?

Cette relation 100% web est en test depuis quelques mois dans le Loiret. Elle semble satisfaire Sylvie, qui vit à Loury et qui recherche un emploi :

J'habite en campagne, me rendre à Orléans, ça me fait économiser 1 heure de trajet

Un échange via webcam entre une demandeuse d'emploi et sa conseillère - Radio France
Un échange via webcam entre une demandeuse d'emploi et sa conseillère © Radio France - Eric Normand

Sur l'écran d'ordinateur de Sylvie s'affiche le visage de sa conseillère Pôle Emploi, Géraldine, 20 ans d'ancienneté au sein de l'organisme d'aide aux chômeurs. Cette nouvelle façon de travail a révolutionné son quotidien :

ça change pas grand chose. Je trouve les demandeurs d'emploi plus à l'aise, plus à l'écoute de nos conseils qu'en agence où il y a du bruit, des éléments perturbateurs

Les syndicats pointent du doigt, eux, une déshumanisation. Rima Chouchane, déléguée Snu-FSU :

Que fait-on des 20% de gens qui ne maîtrisent pas Internet ? On est dans une logique de fermer des agences et créer des plateformes régionales avec 200 conseillers qui font de la saisie informatique

PRATIQUE : A partir du 25 janvier, le demandeur d'emploi devra effectuer son inscription et sa demande d'allocation en ligne sur le site pole-emploi.

Partager sur :