Économie – Social

Une nouvelle aide pour les jeunes en difficulté dans les Pyrénées-Orientales

Par Benjamin Billot, France Bleu Roussillon mardi 21 avril 2015 à 10:57

Une antenne de Pôle Emploi
Une antenne de Pôle Emploi © Marc Ollivier - MaxPPP

Les jeunes de moins de 25 ans en grande difficulté peuvent désormais recevoir la "garantie jeunes" : 450 euros par mois pendant un an. Ils doivent en parallèle suivre des démarches actives pour chercher une formation ou un emploi.

Avant 25 ans, impossible de recevoir le RSA. Pour certains jeunes, en grande difficulté sociale, sans argent, difficile de mener efficacement les démarches pour chercher un emploi. 

D'où l'idée de cette nouvelle aide, la "garantie jeunes ". 350 jeunes vont en profiter dans les Pyrénées-Orientales cette année. Ils seront 500 l'année prochaine.

Exemple avec Dylan. Il a 20 ans, il est au chômage depuis deux ans. Il a un CAP en poche et vit chez sa mère avec ses quatre frères et soeurs. Cet argent va lui permettre de se relancer sur le chemin de l'emploi .

"Ça va aider déjà chez moi. Pour moi aussi. Pour pouvoir aller à mes entretiens, la voiture, l'essence..."

D'autant que cet argent n'est versé que si le jeune a une démarche active . S'il cherche une formation ou un travail. Ce n'est pas une simple allocation de plus, c'est une aide complète. Véronique Ramirez, la directrice de la Mission locale des Pyrénées-Orientales:

"On va intégrer une allocation à un accompagnement. C'est indissociable car quand le jeune a des problèmes financiers, il ne vient plus à la Mission Locale. Il essaie de s'en sortir, il essaie de trouver à manger, il essaie de trouver un toit le soir..."

Le dispositif est financé par l'Etat. Il coûtera, pour la France entière, 186 millions d'euros cette année .