Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

PHOTOS - Une nouvelle étape pour le projet ITER à Cadarache

-
Par , France Bleu Provence

Après six ans de travaux, le groupe Vinci vient de terminer la construction du bâtiment central du projet ITER qui va accueillir le tokamak, le centre de la fusion nucléaire. Une étape cruciale dans la réalisation de ce chantier exceptionnel.

Une nouvelle étape dans le projet ITER
Une nouvelle étape dans le projet ITER © Radio France - Emilie Briffod

Saint-Paul-lez-Durance, France

Une nouvelle étape importante pour le projet ITER à Cadarache. Après six ans de travaux, 880 personnes sur le chantier et six millions d'heures travaillées, le groupe Vinci termine la construction du bâtiment qui va accueillir le tokamak, le centre de la fusion  nucléaire. 

À ce jour, on peut dire que 65 % du projet ITER a été réalisé. Il va maintenant falloir assembler et finaliser cette gigantesque machine qui est au centre de l'un des projets les plus ambitieux au monde dans le domaine de l'énergie.  

Un projet associant 35  pays

ITER est le fruit de la collaboration de 35 pays : l'Europe, mais également la Chine, l'Inde, le Japon, la Corée, les États-Unis et la Russie. Un projet ambitieux pour démontrer que la fusion nucléaire (l'énergie du soleil) peut être utilisée comme une source d'énergie alternative aux énergies fossiles, aux énergies renouvelables et au nucléaire "classique" .  

L'objectif d'ITER est la production pérenne d'une électricité abondante, sans émission  de CO2 et sans aucun déchet radioactif de haute activité. La production du premier plasma est prévue pour 2025, et dix ans plus tard, en 2035, la pleine puissance de la fusion.

Le cylindre qui doit accueilleir le Tokamak - Radio France
Le cylindre qui doit accueilleir le Tokamak © Radio France - Emilie Briffod
Le gigantisme du chantier - Radio France
Le gigantisme du chantier © Radio France - Emilie Briffod
Au coeur du futur Tokamak - Radio France
Au coeur du futur Tokamak © Radio France - Emilie Briffod
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu