Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une nouvelle maison de retraite va voir le jour à Valence en mars 2021

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Une nouvelle maison de retraite va ouvrir à Valence (Drôme) en mars 2021. Une résidence baptisée "La Cité des aînés", qui accueillera près de 200 résidents, et qui réunit la ville de Valence et le groupe Aésio Santé.

Une fois les travaux de voirie terminés, la résidence ouvrira ses portes en mars 2021.
Une fois les travaux de voirie terminés, la résidence ouvrira ses portes en mars 2021. © Radio France - Claire Guédon

En mars 2021, des premiers résidents seront accueillis dans ce nouveau complexe, situé rue Édouard-Branly, à Valence. Cette nouvelle maison de retraite, baptisée "Cité des aînés", peut héberger près de 200 séniors. Un projet en collaboration entre le groupe Aésio Santé, Drôme Aménagement Habitat, et le CCAS de Valence, pour un coût total de 25 millions d'euros, ce qui veut dire beaucoup de confort pour les résidents selon Nicolas Daragon, le maire de Valence : "Les espaces sont vastes, il y a des espaces verts et des terrasses. Les chambres ont été bien pensées, pour être ergonomiques."

Un confort aussi renforcé pour les soignants, selon Mylène Roussin, directrice générale d'Aésio Santé Sud Rhône-Alpes. "Le but, c'est un accompagnement au top pour nos aînés, qui le méritent, et prendre soin de nos soignants, avec du matériel qui leur rend la tâche plus facile au quotidien", explique-t-elle.

Accompagner les séniors 

Mylène Roussin met aussi en avant "l'accompagnement personnalisé" dont vont bénéficier les résidents : "On a ici un vrai parcours de santé, de la personne la plus autonome à la plus dépendante."  Les séniors les plus autonomes bénéficieront d'espaces plus ouverts, dans une aile dédiée. Elle pourra accueillir 60 résidents et sera gérée par le CCAS de Valence. Les personnes les plus dépendantes bénéficieront d'unités protégées, et pris en charge par Aésio Santé Sud Rhône-Alpes, avec une capacité de 139 résidents. Les premiers résidents seront transférés depuis l'Ehpad Marie-France-Préault, à Valence.

À quel prix ?

Aurélien Esprit, président de Drôme Aménagement Habitat, l'assure, les prix ont été plafonnés. "Si le département a investi autant, c'était à la condition qu'Aésio Santé propose des tarifs abordables. On a tous le cauchemar, quand on met ses parents et ses grands-parents, de devoirs dépenser plusieurs 3.000 ou 4.000 euros par mois", explique-t-il. Le maire, quant à lui, annone un tarif autour de 65 euros la journée, ce qui représente tout de même près de 2.000 euros par mois. C'est la troisième résidence qui voit le jour sous le label "Cité des aînés", après Saint-Étienne et Montpellier.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess