Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Une nouvelle plateforme logistique pour Sephora à Escrennes, près de Pithiviers

mardi 3 juillet 2018 à 17:39 Par François Guéroult, France Bleu Orléans

L'enseigne cosmétique Sephora aura, dès 2019, une nouvelle plateforme logistique dans le Loiret : ce sera à Escrennes, le long de l'autoroute A19, grâce à un partenariat avec la société FM Logistic. Une soixantaine d'emplois vont être créés.

Le bâtiment que fait construire actuellement FM Logistic à Escrennes aura un client unique : Sephora
Le bâtiment que fait construire actuellement FM Logistic à Escrennes aura un client unique : Sephora © Radio France - François Guéroult

Escrennes, France

Sephora confirme son implantation dans le Loiret. Acteur majeur de la distribution de produits de beauté, l'enseigne, qui appartient au groupe LVMH, a déjà un bâtiment administratif à Saran, au Pôle 45, avec 120 salariés. C'est aussi à Saran que Sephora sous-traite la préparation et l'expédition des commandes de ses clients, via Deret, son partenaire historique depuis une vingtaine d'années. A tout cela s'ajoutera bientôt dans le Loiret à la fois une nouvelle plateforme logistique et un nouveau partenaire : cette fois-ci à Escrennes, le long de l'A19 près de Pithiviers, dans la toute nouvelle zone d'activités de Saint Eutrope. Un bâtiment est en cours de construction via la société FM Logistic.

Un site dédié à la marque "Sephora collection"

Ce bâtiment de 24 000 mètres carrés sera prêt à la fin de l'année. Il aura donc pour client unique Sephora, et plus précisément "Sephora collection", la marque distributeur de l'enseigne cosmétique. "Cette plateforme répond à un nécessité liée à la belle croissance de l'entreprise, explique Jacques Pellissier, de la direction de Sephora France. "Sephora collection" est désormais présente sur tous les continents, et ce sera une plateforme de réception et d'expédition mondiale dédiée à cette marque." La marque compte actuellement 1 800 références, à la fois en cosmétique et soins. "On tenait à une implantation locale, du fait de l'histoire de Sephora qui est presque née à Orléans", ajoute Jacques Pellissier - entretien à écouter ici :

"Sephora est presque née à Orléans" - Jacques Pellissier

300 emplois à terme

Pour FM Logistic, déjà présent à St Cyr-en-Val et à Neuville-aux-Bois, ce nouveau site à Escrennes est donc l'occasion d'un partenariat majeur avec un géant de la cosmétique. Ce dont se félicite bien sûr Yannick Buisson, le directeur général de FM Logistic France, qui a affiché une croissance de 11% de son chiffre d'affaires en 2017 : "Nous, nous proposons des solutions à des acteurs de l'agroalimentaire, des soins de la personne et de la cosmétique. Il y a 18 mois, Sephora a lancé un appel d'offres, et nous avons réussi à les convaincre, parce que la région orléanaise est un barycentre logistique pour la France, et parce que ce bâtiment est neuf, moderne, et certifié HQE (haute qualité environnementale)." Explications à retrouver ci-dessous :

"La région orléanaise est devenue le barycentre logistique de la France" - Yannick Buisson

Pour cette nouvelle plateforme, FM Logistic recrute une soixantaine d'emplois, le recrutement a déjà commencé. Et FM Logistic prévoit à terme d'autres bâtiments et d'autres clients à Escrennes, puisque ce nouveau site fait en tout 120 000 mètres carrés... Ce qui pourrait représenter 300 emplois d'ici les prochaines années. A noter que le Département du Loiret a apporté 3,5 millions d'euros d'aide à ce projet - non pas au titre de l'aide économique, qui n'est plus de sa compétence, mais pour les travaux d'aménagements routiers nécessaires à cette nouvelle zone d'activité.