Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une nouvelle usine Orano à Cherbourg-en-Cotentin

-
Par , France Bleu Cotentin

Orano va construire une nouvelle usine à Cherbourg ! Une usine de la branche "Orano NPS", chargée de la logistique, et qui emploiera une dizaine de salariés. Il s'agira d'y fabriquer de nouveaux emballages pour transporter les combustibles usés. 

Les nouveaux emballages TN Eagle d'Orano NPS  (maquette échelle 1/3)
Les nouveaux emballages TN Eagle d'Orano NPS (maquette échelle 1/3) © Radio France - Katia Lautrou

Orano loue actuellement sur Cherbourg l'ancien bâtiment d'OpenHydro, bâtiment qui en 2018 devait servir pour la construction d'hydroliennes et qui, inauguré en juin 2018, fermera un mois plus tard. Un énorme fiasco industriel qui avait laissé un bâtiment  à l'abandon jusqu'à la location d'Orano. Orano qui  va y tester à la fin de l'année un nouveau type d'emballage pour combustibles usés. Mais Orano qui, à terme pour assembler ses nouveaux emballages, aura besoin d'une usine plus appropriée. L'ancien bâtiment d'OpenHydro est trop long et pas assez haut. Dommage pour Hervé Morin, le président de la région Normandie se réjouissait à l'idée de voir cet entrepôt gigantesque servir enfin à quelque chose : " restez-y le plus longtemps possible mais si vous avez des idées plus tard pour faire autre chose dans ce bâtiment qu'on a toujours connu vide on est pas contre non plus . On peut renouveler les baux !". Mais bon en attendant il va quand même servir puisqu'à la fin de cette année un des tous nouveaux emballages y sera testé en attendant la nouvelle usine juste sur la parcelle d'en face en 2023 qui emploiera une dizaine de salariés .  

Présentation de la nouvelle usine en 2023 à Hervé Morin, le président de région
Présentation de la nouvelle usine en 2023 à Hervé Morin, le président de région © Radio France - Katia Lautrou

De nouveaux emballages pour être plus compétitifs 

Cela fait 60 ans qu'Orano s'occupe d'emballage de combustibles usés mais aujourd'hui il faut faire encore mieux, plus vite et moins cher pour être compétitifs. Des emballages "TN Eagle" de 5m de haut, 100 tonnes et 3m d'envergure fabriqués deux fois plus vite en 15 mois et qui partiront ensuite pour l'étranger. là où l'entreposage de combustible usés est autorisé (pas en France où on recycle). La fabrication sera aussi beaucoup plus simple Ludovic Mariette chef de projet développement emballage pour Orano NPS : "les composants primaires sont fabriqués chez différents sous-traitants on les reçoit et on les assemble. Il y aura aussi beaucoup moins de composants on va passer de 10 000 à 1500. "

Ludovic Mariette, chef de projet emballages développement chez Orano NPS
Ludovic Mariette, chef de projet emballages développement chez Orano NPS © Radio France - Katia Lautrou

L'usine fabriquera à terme 10 emballages par an. Les appels d'offres vont démarrer cette année reste à gagner des commandes. Prix d'un emballage : environ 3 millions d'euros.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess