Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Une passerelle suspendue à 70 mètres de haut inaugurée à Mazamet dans le Tarn

samedi 15 septembre 2018 à 6:05 Par Théo Caubel, France Bleu Occitanie et France Bleu

Ce pont suspendu doit permettre aux touristes et habitants d’enjamber plus rapidement la vallée de l'Arnette (Tarn) et rejoindre ainsi plus rapidement les édifices historiques situés de l'autre côté du versant. La municipalité espère que l'édifice devienne le nouvel emblème de Mazamet.

La passerelle mesure 140m de long pour 1,2m de large. C'est le plus grand édifice de ce type dans l'ex Midi-Pyrénées.
La passerelle mesure 140m de long pour 1,2m de large. C'est le plus grand édifice de ce type dans l'ex Midi-Pyrénées. © Radio France - Théo Caubel

Tarn, France

140m de long, 1,20m de largeur et une hauteur de 70m, c'est les dimensions de la nouvelle passerelle de Mazamet. Inaugurée samedi 15 septembre, elle doit permettre de relier en seulement trente minutes à pied le centre-ville au petit village médiéval de Hautpoul situé de l'autre côté de la vallée. 

Des alpinistes et un hélicoptère pour les travaux 

La construction de ce pont a nécessité des travaux peu communs dans la ville, digne de la haute montagne. "La pose de la passerelle s'est faite essentiellement par hélicoptère et par des ouvriers dont le métier est avant tout d'être des alpinistes, se souvient Olivier Fabre, maire de Mazamet. C'étaient des hommes suspendus à un câble dans le vide qui au fur et à mesure accrochaient les éléments."

La mairie réfléchit déjà à des animations. Un trail qui passerait sur la passerelle est notamment envisagé.  - Radio France
La mairie réfléchit déjà à des animations. Un trail qui passerait sur la passerelle est notamment envisagé. © Radio France - Théo Caubel

En plus de la vue exceptionnelle qu'offre la passerelle, elle promet quelques sensations fortes prévient Cédric Verney, chef de projet. "Elle bouge un peu comme un petit rebond, un effet de vague. Mais ça reste quelque chose d'assez ludique", rassure-t-il.  De quoi amuser ou effrayer les 100 000 visiteurs attendus par la mairie chaque année.  

"Nous on vient ici pour la tranquillité"

Mais dans le petit village médiéval d'Hautpoul jusqu'alors isolé, les habitants s'inquiètent de l'arrivée des touristes. "On est un petit village tranquille, explique Émilie. Il va y avoir du monde qui va passer, du bruit. Nous on vient ici pour la tranquillité."

Des animations déjà envisagées 

Quoi qu'il en soit, la mairie espère faire de cette passerelle le nouvel emblème de Mazamet. Elle réfléchit déjà à des animations. Un trail passant sur ce nouveau pont suspendu est même envisagé dans les prochains mois.