Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une première turbine et des embauches à Montoir-de-Bretagne

-
Par , France Bleu Loire Océan

La première turbine du parc éolien en mer de Saint-Nazaire vient de sortir de l'usine General Electric de Montoir-de-Bretagne. C'est une nouvelle étape symbolique de franchie pour la filière qui représente plus d'un millier d'emplois en Loire-Atlantique.

La première des 80 turbines qui seront installées à 12 kilomètres au large de Saint-Nazaire
La première des 80 turbines qui seront installées à 12 kilomètres au large de Saint-Nazaire © Radio France - Marion Fersing

Une nouvelle étape symbolique vient d'être franchie pour le parc éolien en mer de Saint-Nazaire : la première turbine, où seront accrochées les pales qui permettront de produire de l'électricité, est sortie de l'usine General Electric de Montoir-de-Bretagne. Elle a même été inaugurée en grandes pompes par les patrons des branches énergies renouvelables de General Electric et EDF mais aussi les élus du secteur.

Enfin un morceau d'éolienne fabriqué en France pour un parc français

Pourquoi une telle cérémonie ? Parce qu'on a enfin un bout d'éolienne fabriqué en France pour un parc éolien en mer français. Un gros, gros bout qui donne une idée de l'ampleur de ce parc de 80 éoliennes. Enfin donc, l'usine GE de Montoir travaille pour la France après les Etats-Unis, la Chine et l'Allemagne.

De l'électricité pour 700.000 personnes

Enfin, on entre dans une phase vraiment concrète, huit ans après le lancement du projet et même s'il faudra attendre encore un peu avant de voir fonctionner cette première turbine confirme Bruno Bensasson, le directeur des énergies renouvelables chez EDF : "Elle sera installée à partir de 2022. À terme, le parc permettra de produire de l'électricité pour 700.000 personnes, ce qui représente 20 % de la consommation du département de la Loire-Atlantique". Pour l'instant, 90 % de l'électricité consommée dans le département vient des énergies fossiles et d'énergies qui émettent du dioxyde de carbone.

Le "nez" de la turbine où seront insérées les pales de l'éolienne
Le "nez" de la turbine où seront insérées les pales de l'éolienne © Radio France - Marion Fersing

Nous allons recruter à peu près 100 personnes supplémentaires d'ici la fin de l'année

C'est donc important pour l'environnement, et ça l'est pour l'emploi avec des embauches d'ici la fin de l'année confirme Jérôme Pécresse, le PDG de la branche énergies renouvelables de General Electric : "vous avez aujourd'hui _à peu près 350 employés dans l'usine de nacelles de Montoir-de-Bretagne_. Nous allons recruter à peu près 100 personnes supplémentaires d'ici la fin de l'année et il y aura de nouveau des embauche fin 2021. C'est particulièrement significatif dans des bassins d'emploi, comme ici, où d'autres entreprises connaissent des difficultés, je pense notamment à l'aéronautique".

Une centaine d'emplois pour la base d'exploitation de La Turballe

Il faut ajouter à ces recrutements 200 emplois pour l'assemblage et le raccordement des éoliennes, une centaine d'autres pour la base d'exploitation et de maintenance de La Turballe, dont la construction débute lundi. Ce parc en mer, il fait aussi travailler plusieurs autres entreprises de notre secteur comme les Chantiers de l'Atlantique (qui terminent la construction de la sous-station électrique, ce gros transformateur par où passeront les câbles entre les éoliennes et la terre) où Rollix à La Buffière en Vendée. En tout, ça représente un millier d'emplois dans notre région. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess