Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Une réunion à Matignon ce vendredi pour "limiter l'impact de la grève" du 5 décembre

-
Par , France Bleu

Le Premier ministre, Édouard Philippe, reçoit ce vendredi neuf ministres pour préparer la journée de mobilisation du 5 décembre et "limiter au maximum l'impact de la grève sur les Français".

Neuf ministres ont rendez vous avec Edouard Philippe ce vendredi pour une réunion de travail sur la journée de grève du 5 décembre.
Neuf ministres ont rendez vous avec Edouard Philippe ce vendredi pour une réunion de travail sur la journée de grève du 5 décembre. © Maxppp - LUCAS BARIOULET

Le gouvernement en ordre de bataille avant la grève du 5 décembre. Le Premier ministre, Edouard Philippe, organise une "réunion de travail" à Matignon. Neuf ministres seront présents autour de la table : les ministres de l'Intérieur Christophe Castaner, de la Santé Agnès Buzyn, du Travail Muriel Pénicaud, des Comptes publics Gérald Darmanin et de la Transition écologique Elisabeth Borne de même que les secrétaires d'Etat chargé des Transports Jean-Baptiste Djebbari, Olivier Dussopt, Agnès Pannier-Runacher et la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye.

Limiter l'impact de la grève 

Le but de cette réunion c'est de "limiter au maximum l'impact de la grève sur les Français". "Le Premier ministre respecte bien sûr le droit de grève mais souhaite s'assurer de la mobilisation complète du gouvernement pour ces jours d'action sociale", a indiqué à l'AFP l'entourage du chef du gouvernement. L’exécutif veut "accompagner au mieux ceux qui iront travailler, qui amèneront leurs enfants à l'école et qui devront se déplacer". 

Éviter que le mouvement ne se développe en crise sociale d'ampleur

De plus en plus prudent sur la réforme des retraites, l'exécutif s'organise pour affronter un jeudi noir le 5 décembre mais s'active tous azimuts pour éviter que le mouvement ne se développe en crise sociale d'ampleur. 

L'Élysée comme Matignon ne doutent pas que la mobilisation sera massive jeudi prochain, et probablement vendredi, en particulier dans les transports. Un séminaire réunissant l'ensemble du gouvernement doit par ailleurs se tenir dimanche à Matignon, "non pas sur la question de la mobilisation du 5 décembre, mais sur le projet de réforme des retraites dans son ensemble", a indiqué l'entourage du Premier ministre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu