Infos

Une semaine de portes ouvertes dans les entreprises du Sud-Isère : l’exemple Boiron

Par Laurent Gallien, France Bleu Isère jeudi 13 octobre 2016 à 13:47

Dans la salle blanche des laboratoires Boiron à Montbonnot-saint-Martin
Dans la salle blanche des laboratoires Boiron à Montbonnot-saint-Martin © Radio France - Laurent Gallien

Du 13 au 20 octobre plusieurs dizaines d'entreprises participent aux JPO, « Journée portes ouvertes entreprises », de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Grenoble. Parmi elles il y a notamment les Laboratoires Boiron, 38 salariés, à Montbonnot-Saint-Martin (Isère).

« Nos seuls clients sont les pharmaciens » martèlent les responsables de Boiron mais comme c'est bien nous qui décidons, avec notre médecin, de nous diriger vers l'homéopathie ou non, il est évident que cette opération portes ouvertes n’est pas tout à fait innocente pour Boiron. L’homéopathie, parfois contestée, a encore besoin de publicité. Mais cette initiative permet tout de même de pénétrer un milieu habituellement très fermé : celui du médicament. Parce que Boiron, ses granules, ses gels, ses sirops, ses ampoules, sont soumis aux législations sur le médicament, de leurs conception jusqu’à leur transport.

95% logistique, 5% préparation

La logistique, c’est d’ailleurs le premier rôle du site isérois de Boiron, qui comme une trentaine d’autres répartis en France, reçoit les médicaments des 4 grands sites de production de l'entreprise. Des sites situés uniquement en France et notamment à Messimy, près de Lyon, où se trouve également le siège de cette société familiale fondée en 1932.
On trouve donc, au sein du site de Montbonnot-Saint-Martin, des rayons entiers de médicaments homéopathiques qui sont dispatchés ensuite à la commande auprès de 750 pharmacies d’un vaste secteur allant du Pays Genevois et de Bourg-en-Bresse au nord, jusqu’à Barcelonnette au sud. Mais il y a aussi une salle blanche où travaillent 13 personnes, dans une atmosphère feutrée et contrôlée selon les normes du médicament.

650 à 750 préparations magistrales par jour

Dans un décor de paillasse de chimiste, de tiroirs de rangement et de flacons de toutes tailles, c’est là que sont fabriqués des médicaments à la demande. Des mélanges et des dosages qui ne sont pas réalisés de façon industrielle. 650 à 750 préparations dites "magistrales" sortent chaque jour de cette salle. Visiter cette salle c’est aussi l’occasion de se rendre compte que l’homéopathie ce ne sont pas que des plantes. Il y a aussi des bases animales et minérales. Ça permet aussi selon la volonté de Didier Martinez, directeur du site, de « montrer le sérieux dans lequel on travaille ».

Spécialisée dans l’homéopathie les laboratoires Boiron occupent 0,4% du marché mondial du médicament. La société compte 3 600 salariés dans le monde, 2 400 en France, avec une pyramide des âges vieillissantes, promesse de départs en retraites et donc de postes à pourvoir, dans les années qui viennent.

Pour visiter les entreprises ouvertes en sud-isère pendant cette semaine "Journées porte-ouverte entreprises" de la CCI de Grenoble ? Il suffit de s'inscrire via le site internet des JPO.

Des granules, des sirops, des gels dans les rayonnages chez Boiron - Radio France
Des granules, des sirops, des gels dans les rayonnages chez Boiron © Radio France - Laurent Gallien

Salle blanche de Boiron à Montbonnot-saint-Martin - Radio France
Salle blanche de Boiron à Montbonnot-saint-Martin © Radio France - Laurent Gallien

Le directeur du site Boiron Didier Martinez montre une partie des produits utilisés  - Radio France
Le directeur du site Boiron Didier Martinez montre une partie des produits utilisés © Radio France - Laurent Gallien

Partager sur :