Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : Jeux Olympiques de Rio 2016

Une société azuréenne aux Jeux olympiques de Rio

vendredi 5 février 2016 à 6:22 Par Justine Leclercq, France Bleu Azur et France Bleu

La société Laporte de Biot (Alpes-Maritimes) a été choisie pour équiper le site de ball-trap des Jeux olympiques de Rio cet été. L'entreprise azuréenne a fabriqué les pigeons d'argile et les robots-lanceurs.

Un lanceur de cible de ball-trap fabriqué à Biot.
Un lanceur de cible de ball-trap fabriqué à Biot. © Radio France

Biot, France

A six mois du début des Jeux olympiques de Rio, la société Laporte de Biot, leader mondial du ball-trap s'apprête à envoyer le matériel pour équiper le site de tir au Brésil.

L'entreprise familiale a fabriqué 51 robots-lanceurs et 500.000 pigeons d'argile nécessaires pour les trois épreuves de ball-trap des JO. Les robots-lanceurs de cibles ont été mis au point sur le site de Biot par une trentaine de salariés azuréens. Les équipes ont travaillé pendant quatre ans.

Les cibles, des "pigeons-flash" ont été fabriquées dans l'Oise. L'entreprise de Biot va ainsi participer à ses huitièmes Jeux olympiques après ceux de Rome en 1960, de Tokyo en 1964, de Montréal, de Moscou, de Pékin et d'Athènes. Les JO de Rio vont se dérouler du 5 au 21 août 2016 et trois épreuves de ball-trap sont programmées : la fosse olympique , le double trap et le skeet olympique.

La société Laporte, leader mondial du ball-trap

La société Laporte a été choisie pour son savoir-faire. L'entreprise implantée dans une centaine de pays fabrique près de 250 millions de pigeons d'argile par an. La société a été créée en 1927 par le grand-père de Jean-Michel Laporte aujourd'hui Pdg. Au début du XXe siècle, les pigeons étaient fabriqués avec l'argile des poteries de Biot. Aujourd'hui, les pigeons sont en résine.

L'atelier de fabrication des robots lanceurs de ball-trap. - Radio France
L'atelier de fabrication des robots lanceurs de ball-trap. © Radio France