Économie – Social

Une start-up de Saint-Étienne présentera une canne connectée au salon de l'électronique de Las Vegas

Par Émeline Rochedy, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu Saint-Étienne Loire mercredi 21 décembre 2016 à 18:08

Vincent Gauchard, un des fondateurs de Nov'in avec la canne équipée de la techonologie d'alerte et entouré de deux ingénieurs recrutés cette année.
Vincent Gauchard, un des fondateurs de Nov'in avec la canne équipée de la techonologie d'alerte et entouré de deux ingénieurs recrutés cette année. © Radio France - Emeline Rochedy

Une start-up stéphanoise met les bouchées doubles en cette fin d'année. Elle se prépare pour aller exposer à Las Vegas au plus grand événement high-tech de la planète. Nov'in y recevra un prix d'innovation pour une canne de marche connectée qui devrait être commercialisée dans un an.

Une start-up stéphanoise a hâte de débuter la nouvelle année : ce sera à Las Vegas, au CES, le Consumer electronic show, le plus grand événement mondial high-tech en janvier. Nov'in y présentera une canne anti-chute, une canne de marche dotée d'un système d'alerte. Non seulement l'entreprise participe au salon, mais en plus elle y recevra un prix de l'innovation.

Nov'in est une entreprise montée en 2012 par deux ingénieurs qui se sont rencontrés chez Focal. Le point de départ, c'est un portail sur lequel des internautes expriment des besoins et sont associés au développement de produits. C'est ainsi qu'est né un sac conçu pour le quotidien des sportifs, Karkoa, uniquement vendu sur internet.

Un an de travail avec le fournisseur du Dr House

Là aussi que les deux associés ont repéré "un énorme besoin, le côté sécurité, pouvoir alerter plus vite", raconte Vincent Gauchard, un des fondateurs de Nov'in. Ensuite, le duo a eu l'idée de mettre au point "une technologie qui permet d'alerter en cas de problème". Et c'est en cherchant un objet du quotidien dans lequel embarquer ce système que Nov'in en est venu à la canne de marche.

Au même moment, à quelque 120 km de là, près de Thiers, dans le Puy-de-Dôme, le fournisseur du Dr House, la maison Fayet, songe à compléter sa gamme avec une canne qui soit connectée. Un contact avec des Chinois ne les satisfait pas, sans compter que ça n'aurait pas collé avec l'image de marque du dernier fabricant made in France ! C'est dire si Nov'in arrive au bon moment quand elle frappe à la porte voilà un an.

Commercialisation prévue fin 2017

L'entreprise auvergnate travaille sur l'ergonomie et la robustesse de la canne quand la start-up stéphanoise apporte la partie électronique, dans la poignée. Des capteurs observent le comportement de la personne et peuvent ainsi détecter quand un problème survient : moins de mouvement, moins de sorties ou une chute. L'alerte est envoyée à un proche via une puce connectée. Sacré tournant pour la maison Fayet qui table, comme Nov'i, sur une commercialisation à la fin de l'année prochaine. Le produit est au point, reste à organiser sa production à grande échelle.

Nov'in emploie cinq personnes avec le projet d'être plusieurs dizaines à l'horizon 2020. La start up stéphanoise travaille avec une entreprise du groupe Eram sur une chaussure de sécurité tout aussi connectée que la canne, pour permettre à un travailleur isolé d'être secouru rapidement.

La technologie mise au point par Nov'in se loge dans la poignée de la canne Fayet. - Aucun(e)
La technologie mise au point par Nov'in se loge dans la poignée de la canne Fayet. - Nov'in - Fayet