Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une trentaine d'enseignants mobilisés dans le centre ville de Poitiers

-
Par , France Bleu Poitou

Les enseignants du collège Jean Moulin sont en grève de surveillance du brevet, ils protestent contre le projet de loi du ministre de l'Education Nationale, Jean Michel Blanquer.

Les manifestants manifestent ce lundi contre la réforme Blanquer
Les manifestants manifestent ce lundi contre la réforme Blanquer © Radio France - Fanny Bouvard

Une trentaine d'enseignants se sont réunis ce matin devant l'Hôtel de Ville de Poitiers, les enseignants du collège Jean Moulin sont en grève ce matin. Comme pour le baccalauréat, ils ont décidé de ne pas surveiller le diplôme du brevet. 

Ils protestent contre le projet de loi "Blanquer". Après de multiples manifestations cette grève de surveillance des examens est perçue par les enseignants comme un ultime recours. 

Annick Colin de Verdière est professeure dans ce collège, syndicaliste au SNES-FSU, elle explique qu'une grève un jour d'examen était la seule façon de se faire entendre. L'enseignante concède que cette grève risque de perturber le bon déroulement des épreuves, mais affirme que le but est d'entamer un dialogue social avec le gouvernement.

Le brevet de son coté a débuté ce matin avec l'épreuve de Français à 9h. Dans l'académie de Poitiers, plus de 21 000 élèves de troisième doivent plancher jusqu'à demain sur leur examen de fin de collège. Un examen qui devait initialement avoir lieu la semaine dernière mais qui a été repoussé en raison de la canicule.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess