Économie – Social

Bordeaux Métropole : une troisième aire d'accueil des gens du voyage verra le jour malgré le refus des maires

Par Pauline Pennanec'h, France Bleu Gironde vendredi 16 décembre 2016 à 17:39

Illustration - caravanes des gens du voyage
Illustration - caravanes des gens du voyage © Maxppp -

Une troisième aire de grand passage, pour l'accueil des gens du voyage, sera créée sur la rive droite à Bordeaux. Alain Juppé a décidé de donner une liste de terrains au Préfet, malgré le refus des maires concernés.

Lors du conseil de Bordeaux Métropole ce vendredi, il était question, entre autres, du nouveau Plan Local d'Urbanisme, qui prévoit une troisième aire d'accueil des gens du voyage. Une mesure conflictuelle depuis des années. Les élus l'ont adopté ce vendredi, malgré la protestation des maires. Trois terrains sont proposés par Alain Juppé, sur les communes d'Ambarès-et-Lagrave, Bassens et Artigues-près-Bordeaux.

Où sera créée la nouvelle aire de grand passage ?

Deux aires de grand passage sont déjà prévues dans la métropole : l'une existe déjà à Bordeaux, l'autre ouvrira en 2018 à Mérignac. La troisième devra se trouver sur la rive droite, selon Alain Juppé, président de Bordeaux Métropole : "Tout le monde doit mettre du sien !" Les débats étaient houleux dans l'hémicycle. Particulièrement entre Alain Juppé et Alain David : "Le choix que vous nous proposez démontre votre incapacité à faire, puisque celui-ci fait état de trois sites sur lesquels il est impossible de réaliser l'objectif" a lâché le maire de Cenon. Alain Juppé s'est montré très agacé, parlant de "l'égoïsme municipal".

C'est l'égoïsme municipal qui aboutit à cette situation de blocage !
— Alain Juppé

Le maire de Cenon a annoncé qu'il allait saisir le tribunal administratif pour s'opposer à la décision d'Alain Juppé. Le président de Bordeaux Métropole va donner la liste des terrains au Préfet de Gironde. C'est à lui de décider de la suite.