Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une Vierzonnaise réunit des centaines de personnes autour du Prix Nobel de la Paix

-
Par , France Bleu Berry

Djamila Youcef-Khodja, fondatrice de la Solve Business School à Vierzon, organise des séminaires à travers le monde pour encourager ceux qui souhaitent lancer leur start-up.

Muhammed Yunus, prix Nobel de la Paix 2006
Muhammed Yunus, prix Nobel de la Paix 2006 © Maxppp - Maxppp

Djamila Youcef-Khodja s'est lancée un défi : mettre le pied à l'étrier à ceux qui voudraient se lancer comme entrepreneur mais qui n'osent pas franchir le pas. "Ca peut faire un peu peur. Je voulais montrer qu'il existe des structures en France pour accompagner ceux qui veulent se lancer, que ce soit des jeunes ou bien des personnes en reconversion, avec des intervenants qui viennent des plus prestigieuses universités du monde". Le tout, à Vierzon

Depuis la Solve Business School installée à Vierzon, Djamila, fondatrice et directrice de l'institut, organise des stages de 4 à 5 jours - appelés des "bootcamp"- partout dans le monde. L'un de ces stages vient de débuter à Bangkok en Thaïlande. 400 personnes se sont inscrites : " Ce sont des gens du monde entier. On va leur présenter un programme en 24 étapes, c'est une méthode américaine. Il y aura de grands spécialistes. Et nous aurons aussi une rencontre avec _le Prix Nobel de la Paix de 2006_, Muhammed Yunus, qui a crée le crédit pour ceux qui n'y ont classiquement pas accès".  

Bientôt des séminaires à Vierzon ?

En deux ans d'existence, la Solve Business School a déjà organisé 3 bootcamp et Djamila ne compte pas en rester là : "J'aimerai organiser un bootcamp à Vierzon. On pourrait partir sur un séminaire avec une centaine de participants puis, au fur et à mesure, élargir et accueillir 200 ou 300 personnes... " imagine la Vierzonnaise, chercheuse et lauréate en 2016 du prestigieux Massachussetts intitute of technology pour sa découverte d'une molécule capable d'absorber les toxines en cas de marée noire. 

Par la suite, Djamila Youcef-Khodja espère faire de sa Solve Business School une école de commerce reconnue par le rectorat. Le dossier a été déposé, il est en attente de validation.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess